Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 14:56

dans le recueil "Rebelles, pourquoi pas ?", publié en juin 2013 aux éditions Provence-poésies (Pp).

 

Au dix septième siècle, fuyant le Portugal,
La tribu Spinoza menée par le Grand-père
S’installe aux Pays-Bas, un pays amical
Refuge pour les Juifs traqués par les saints Pères …

Il naît à Amsterdam, Baruch, dit « Le Béni ».
On l’envoie tout petit à l’Ecole biblique ;
Plus tard il s’est lancé dans la philosophie,
Etudie Germonide, Descartes et sa critique …

Au nom de la Raison, il condamne les dieux ;
Et les révélations engendrant les croyances,
Les prières vénales pour exaucer des vœux
Que l’on dédaigne adresser à la Toute-Puissance …

Pour ce libre penseur, pas de surnaturel,
Pas non plus de miracle, ni de cause finale.
Il groupe autour de lui des jeunes d’Israël ;
Mais pour les responsables çà frôle le scandale …

On prononce sur lui la mesure suprême :
Le « herem » qu’on traduit : « excommunication ».
Que ce soit un « maudit » dans les cieux, sur la terre ;
Ses proches le rejettent ; c’est un vrai abandon.

Il reprend son métier : polisseur de lunettes.
Un Juif fanatisé voulut l’assassiner ;
Il évita le coup ; mais pour sauver sa tête,
Il quitte le pays, refuse d’enseigner …

Malgré tous ses échecs et ses vicissitudes
Baruch aimait la joie de vivre pleinement,
Avec tous ses amis ou dans la solitude,
Plongé dans ses études ou bien en promenant …

Ce fut un précurseur, bousculant les Eglises,
Les dogmes et les tabous de toute religion.
Douceur et fermeté, indomptable franchise,
C’est pour ces qualités que nous le saluons …

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Mihière - dans CU 2013 - articles
commenter cet article

commentaires