Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 19:25

"Pourquoi sommes nous des chrétiens unitariens et des chrétiens libres ? Les fondateurs de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) s’expliquent", par Albert Blanchard-Gaillard, Recherches unitariennes, n° 1, février-avril 1997

à propos du titre de l’Association

Chrétiens unitariens (et non des "unitariens chrétiens") : normalement, il ne devrait pas être utile d'accoler les deux mots, car le premier est, sémantiquement, contenu dans le second. L'adjectif unitarien (autrefois : unitaire) désigne, aussi bien historiquement qu'étymologiquement, des chrétiens, plus précisément des protestants qui se sont séparés de leur Eglise d'origine (calviniste en Europe de l'Est, congrégationaliste et puritaine dans les pays anglo-saxons), à cause de leur refus du dogme trinitaire. Unitarien est simplement l'antonyme de trinitarien, et on n'a jamais pu lui trouver une autre signification cohérente. Sur les façades des plus anciens temples unitariens figure souvent cette inscription : "A la gloire du Dieu Un et de son fils Jésus Christ".

Les unitariens n'existent vraiment que dans l'aire judéo-chrétienne, ils utilisent des pasteurs (ou ministres), et non des lamas, des imams ou des rabbins, et se réunissent dans des églises, non dans des synagogues ou des mosquées, pour y célébrer des cultes. Il pourrait sembler banal de proférer de telles évidences, mais voilà, d'autres personnes, qui ne se veulent plus chrétiennes, utilisent aussi, on ne sait pourquoi, le terme d'unitarien. Donc notre affirmation d'être des chrétiens (unitariens) nous permet d'affirmer notre fidélité à la tradition et à l'impulsion unitariennes.

Nos statuts, en cela assez proches de l’ancienne Association unitarienne francophone (AUF), rappellent notre fidélité au courant qui va, par divers avatars, du judéo-christianisme primitif au christianisme unitarien dans la tradition des Servet, Francis David, Priestley ou Channing.

 

et des chrétiens libres

Enfin, nous sommes des chrétiens libres, c'est à dire très libéraux en matière d'exégèse scripturaire, en matière d'organisation ecclésiale. Nous sommes les ennemis déclarés de tout intégrisme et de tout fondamentalisme. Nous rejetons comme non fondés sur l'Écriture et la raison tous les dogmes : Trinité, Incarnation, Péché originel, etc. Nous ne sommes donc pas des chrétiens comme l'entendent les catholiques ou les membres du Conseil oecuménique des Églises (COE). Nous ne recherchons pas d'estampille officielle, nous sommes chrétiens au sens originel, étymologique (pré-nicéens dirait Th. Monod) : des personnes qui essaient sincèrement de retrouver et de suivre les enseignements de leur maître : Jésus.

Nous avons la faiblesse de penser qu'il est important que nous témoignions, en ces temps d'intolérance, qu'il existe des chrétiens non dogmatiques, non autoritaires, et, selon les Écritures judéo-chrétiennes, strictement monothéistes. C'est ce qui explique la précision du titre de notre Association. Nous insistons sur le rejet par nous de tout fanatisme ou de tout fondamentalisme, qu'il soit d'origine chrétienne, juive ou musulmane.

Partager cet article

Repost 0
Published by Albert Blanchard-Gaillard - dans BLANCHARD-GAILLARD Albert
commenter cet article

commentaires