Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 11:43
dans les Libres propos :

L’analyse d’ " Alguboogi ", jeune étudiante catholique, sur son blog, message du 10 janvier 08, " à propos d’un commentaire "
* " Alguboogi " est membre de la communauté de blogs " Religions en toute liberté "


On est dans une société qui bouge énormément. L'individualisme prend une place énorme dans les modes de pensées d'aujourd'hui, ce qui fait que les gens sont beaucoup plus libres ! Beaucoup plus stressés, aussi ! Le vaste monde aujourd'hui plus accessible nous offre de toutes nouvelles possibilités. L'écueil de tout cela est le vertige qui finit par être ressenti : Que faire ! Qui croire ! Où aller ! Et si, finalement, c'était beaucoup plus difficile de se forger une personnalité ? Donc, je suppose qu'il y a plusieurs manières de réagir :

Alternative une, vouloir globaliser l'humanité entière en occultant sa complexité pour en faire une soupe digeste. Refuser de voir la différence. Décider de mélanger, en se disant que tout le monde est identique. Boire du vin devant une série américaine en mangeant des sushis, et estimer qu'on en a assez compris.

Alternative deux, picorer. Tout est bon, tout s'achète, tout s'essaie, tout se pratique. J'ai connu un jeune homme Américain qui ne savait pas s'il se sentait une appartenance à la culture française, italienne, allemande, irlandaise, ou amérindienne ! Quelle confusion !

Alternative trois, saisir la diversité par petits bouts. Ne pas choisir. Dans ce cas, on ne peut s'engager que de façon tronquée, partielle, sinon, on se rend vite compte que c'est impossible à gérer !... On doit donc choisir d'être à la surface des choses, et de ne pas pouvoir les poursuivre jusqu'au bout.

Alternative quatre, résister purement et simplement au vertige. Se poser. Détourner catégoriquement son regard de la différence et se réunir dans un cercle fermé pour se protéger. C'est un choix particulièrement sécurisant. On peut cacher sa fragilité dans un bunker psychique. On a tous naturellement besoin de se sentir protégé. C'est pourquoi je crois que lorsqu'une institution rompt, une autre apparaît. Je persiste tout de même à dire que c'est une alternative séduisante, quoiqu'elle restreigne notre liberté. A l'adolescence, il est même assez sain de la pratiquer.

Mais, il y a l'alternative cinq, celle que j'ai choisie, évidemment. Cinquième possibilité : Approfondir un cheminement particulier. Décider de se situer clairement, sans pour autant se sentir esclave de la détermination que l'on s'est choisie. Ou, dans la même veine, se choisir un intitulé identitaire assez ouvert pour pouvoir naviguer dans le monde d'aujourd'hui.

 
" Alguboogi " par elle-même (en page d’accueil de son blog)

À propos de moi : Je suis une jeune étudiante dynamique qui écrit des nouvelles et des poèmes, fait de la danse africaine, chante et apprécie l'ouverture culturelle. J'aime me coucher tôt, la compagnie de ma famille et de mes amis, la nature. J’ai un faible pour les personnes engagées mais suis contre tout type de fanatisme. J aime approfondir ma spiritualité, et vivre pleinement ma vie dans la simplicité. Je suis petite, ronde, et pétillante.


Place aux jeunes dans nos mouvements !

Partager cet article

Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans CU 2008 - articles
commenter cet article

commentaires