Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 19:13

Catéchisme de l’Eglise unitarienne de Transylvanie en Roumanie, écrit par Ferencz Jozsef, édité en 1864, réédité de nombreuses fois et modifié en 1991 (20ème édition).

Jozsef Ferencz, 1835-1928, auteur du catéchisme unitarien en hongrois plusieurs fois réédité, sera évêque de l'Eglise unitarienne de Transylvanie de 1876 à sa mort.

Traduit du hongrois à l’anglais par le révérend Gyorgy Andrasi, conseiller de l’évêque de l’Eglise roumaine en collaboration avec Byron C. Miller, publié en anglais dans " Unitarian Universalist Christian " par la Fraternité unitarienne universaliste chrétienne, automne/hiver, 1994, volume 49, n°3 et n°4). Traduction en français par Pascal Acker. Mis en ligne sur le site de l'AFCU le 7 décembre 2006 et transféré ici.

Note : ce catéchisme n'est pas celui de l'AFCU. L'AFCU n'en a pas rédigé. C'est celui de nos frères chrétiens unitariens roumains et hongrois.

Voir le Cahiers Michel Servet n° 3, février 2005 pour la version italienne de ce catéchisme, ainsi que le site des chrétiens unitariens italiens (dans la liste des liens de l'AFCU).

 

I). Généralités


1) Qu’est la religion ? La religion est l’amour envers Dieu et envers son prochain tous ses prochains).

Marc XII, 28-31 ; Jean IV, 21 ; Matthieu VII, 21


2) Comment savons nous que Dieu existe ? Lorsque nous regardons l’univers et son ordre, ou nous même et nos talents, nous obtenons la conviction qu’il existe un Dieu, qui a créé, maintient et gère tout.


3) En quoi consiste l’amour pour Dieu ? L’amour envers Dieu consiste en notre respect pour Ses lois et nos efforts à les accomplir. L’enfant aime sincèrement et respecte ses parents si il leur obéit et si il se conduit afin de mériter leur amour. De la même manière, nous respectons et aimons Dieu si nous sommes obéissant et essayons de vivre selon sa volonté.


4) Quel est le but de la religion ? Le but de la religion est de purifier nos âmes par l’amour de Dieu et du prochain, pour ennoblir nos sentiments et pour encourager le service de Dieu et du prochain.


5) L’humanité a-t-elle besoin de religion ? Le dessein de la religion montre clairement que l’humanité a besoin de religion ; l’histoire humaine le montre également, d’après l’évidence qu’il n’y a jamais eu personne qui n’avait pas une religion.


6) Comment obtient-on une religion plus pure ? D’après les enseignements de l’histoire des religions, on obtient une religion plus pure car Dieu a envoyé des maîtres religieux éclairés, sages et moraux qui nous guide vers une conviction religieuse plus claire, conciliable avec la raison. Nous appelons les messagers de Dieu, prophètes, apôtres et fondateurs de religion. Au cours de l’histoire, de tels messagers de Dieu ont été Zoroastre pour les Perses, Confucius pour les Chinois, Bouddha pour les Indiens, Moïse et les prophètes pour les juifs et Mahomet pour les Arabes. Nous appelons habituellement "messagers de Dieu" les prophètes, les apôtres et les fondateurs de religion.


7) Qui a été le plus grand prophète de Dieu ? Le plus grand prophète de Dieu a été Jésus, le fondateur de la religion chrétienne. Il nous a appris la connaissance et l’amour de Dieu.

1 Corinthiens III, 11


8) Comment connaissons-nous les enseignements des prophètes et de Jésus ? Nous connaissons les enseignements des prophètes et de Jésus par la Bible. Nous appelons la Bible , les Saintes Ecritures.


9) Qu’est-ce que la Bible ? La bible est une compilation de 66 livres antiques dont les auteurs et les contenus diffèrent.


10) Combien la Bible contient-elle de parties ? La Bible est divisée en deux : L’Ancien et le Nouveau Testament. L’Ancien Testament contient 39 livres. Le Nouveaux testament, 27.


11) Qui a écrit l’Ancien Testament ? Les livres de l’Ancien Testament ont été écrit avant la naissance de Jésus par des maîtres et des prophètes du peuple juif en Hébreu et en Araméen. L’ordre des livres de l’Ancien Testament : Les cinq livres de Moïse, Josué, Juges, Ruth, premier et second livre de Samuel premier et second livre des Rois, premier et second livres des Chroniques, Esdras, Néhémie, Néhémie, Esther, Job, Psaumes, Proverbes, Ecclésiaste, Cantiques des Cantiques, Esaïe, Jérémie, Lamentations de Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie.


12) Que contient l’Ancien Testament ? L’Ancien testament contient les lois religieuses et morales du peuple juif et les enseignements des prophètes.


13) Quel est l’enseignement fondamental de l’Ancien Testament ? L’enseignement fondamental de l’Ancien Testament est les dix commandements de Moïse qui peuvent être résumés ainsi : Dieu est un et n’adore que Dieu, ne fais pas d’idôles et ne les adore pas, ne prononce pas le nom de Dieu en vain, respecte le jour du sabbat, honore ton père et ta mère, ne tue pas, ne vole pas, ne ment pas, ne soi pas envieux et jaloux. Voir Exode XX, 1 – 17.


14) Qui a écrit les livres du Nouveau Testament ? Les livres du Nouveau Testament ont été écrit après la mort de Jésus en grec par les évangélistes et les apôtres. L’ordre des livres du Nouveau Testament : les Evangiles selon Matthieu, Marc, Luc et Jean, les Actes des Apôtres, les épîtres de Paul aux Romains, I et II, aux Corinthiens, aux Galates, aux Ephésiens, aux Phillipiens, aux Colossiens, aux Thessaloniciens, I et II, à Timothée, à Tite, à Philémon, aux Hébreux, Les épîtres de Jacques, de Pierre, I et II, de Jean I, II et III, de Jude et le livre des Révélations (L’Apocalypse).


15) Que contient le Nouveau Testament ? La première partie du Nouveau Testament : les Evangiles selon Marc, Matthieu, Luc et Jean contient l’Histoire de la vie et les enseignements de Jésus, l’autre partie nous fais connaître le travail et l’enseignement des Apôtres. A cause de son contenu, le Nouveau Testament est aussi appelé la " Bonne Nouvelle ".


16) Pourquoi est-t-il nécessaire de connaître la Bible ? Il est nécessaire de connaître la Bible car ses enseignements sont la base de la religion chrétienne et la base de la conduite d’une vie chrétienne. C’est pour cette raison que nous devons lire et étudier la Bible avec amour et raison.

Matthieu IV, 4 / Romains V, 4.


17) Comment savons nous que cette religion est basée sur l’enseignement de Jésus ? Ceux, dont la religion est basée sur l’enseignement de Jésus, sont appelés chrétiens, nom dérivé du latin " chrétien " qui signifie : appartient à Jésus, le suiveur de Jésus. Actes XI, 26.


18) Les chrétiens sont-ils unis ? La chrétienté n’est pas unie. Au court de l’Histoire la religion chrétienne s’est divisée en différentes dénominations. Mais tous les chrétiens vivant sur la Terre sont liés par l’enseignement de Jésus et l’unité fraternelle. Les chrétiens sont près d’un milliard.

Corinthiens 1 XII, 12-13


19) Pourquoi la chrétienté s’est-t-elle divisée en différentes dénominations ? Parmi les chrétiens de l’Antiquité et plus tard à l’époque de la Réforme , différentes pensées à propos de la personnalité et de l’enseignement de Jésus ont émergé. Les dénominations ont été formées par les tenants de ces différents concepts religieux.


20) Quelle est votre religion ? Je suis unitarien.


21) Qui a été le fondateur de l’Eglise unitarienne ? Le fondateur de l’Eglise unitarienne était François David (Dávid Ferenc).


22) Que savons-nous de la vie de François David ? D’après la tradition, François est né à Clausenbourg en Transylvanie (Cluj-Napoca en Roumain et Kolozsvár en Hongrois) vers 1510. Il a étudié à Clausenbourg, Alba Iulia (Gyulafehérvár) et à Wittemberg (Allemagne). Après un retour de pélerinage, il a été directeur d’école et pasteur à Beszterce, Petres et Clausenbourg.


23) A quel dessein François David a-t-il dévoué sa vie ? Le dessein auquel François David a dévoué sa vie a été la restauration de la pure chrétienté de Jésus.


24) Comment François David s’est-il efforcé à réaliser son dessein ? François David s’est efforcé à réaliser son dessein en prêchant et en étendant la pure chrétienté de Jésus par la prédication, le débat et l’édition de livres. Les collaborateurs de François David étaient Gaspard Heltai, Etienne Basilius, Benoît Óvári, Nicolas Bogáti Fazekas, George Blandrata et d’autres.


25) Comment les habitants du pays ont-il accepter les enseignements de François David ? La majorité des Hongrois partageait les idées de François David et pendant le règne du roi Jean Sigismond, devinrent fidèles de la chrétienté pure de Jésus, tel qu’il avait été enseigné par François David. La confession a été appelé unitarienne, de la doctrine de l’unité de Dieu. Le mot "unitarien" est d’origine latine " unus, unitas " qui veut dire "croyant en un Dieu, qui professe l’unité indivisible de Dieu". Le nom unitarien a été utilisé pour la première fois en 1600 à la diète de Lécfalva.


26) Quel a été le plus important résultat du développement de l’unitarisme ? Le plus important résultat du développement de la foi unitarienne a été la proclamation de la liberté religieuse à la diète de Torda en 1568. Il a été déclaré pour la première fois au monde en Transylvanie, que chacun pouvez exercer sa religion librement " car la foi est un don de Dieu ". Nous considérons la fondation de l’église unitarienne comme la proclamation de Sa loi. La diète de Marosvásárhely a confirmé la liberté religieuse en 1571.


27) Combien de temps François David a-t-il pu servir la chrétienté pure de Jésus ? François David a servi la chrétienté pure de Jésus seulement jusqu’en 1579; les ennemis de la liberté religieuse l’ont condamné à la prison à vie comme innovateur. Ils l’ont emprisonné au château de Deva, où il est mort le 15 novembre 1579. La tombe de François David est perdue. A l’endroit de souffrance, dans une cellule du château de Deva, une colonne commémorative rappelle son nom et proclame le travail de sa vie. Le premier mémorial a été posé en 1910 par notre Eglise à l’occasion de la célébration du 400ème anniversaire de la naissance de François David. Le mémorial actuel a été posé par des fidèles unitariens en 1948. (Note de Sandor Leta : il a été détruit par des inconnus et une plaque a été posé en 1997.)


28) Qu’est-t-il arrivé à la mort de François David ? La mort de François David a été suivie par une période difficile pour notre Eglise. D’abord, l’intolérance religieuse puis la suppression politique ont oppressé notre Eglise. Au lieu de construire, nos ancêtres ont été forcés à rassembler leurs forces pour se défendre. Dans cette lutte difficile beaucoup de nos Eglises et congrégations furent perdues, ainsi que près des trois quarts de nos fidèles. Seule la providence divine, la liberté religieuse et la persistance héroïque d’une partie de nos fidèles ont sauvé notre Eglise de la destruction totale.


29) Combien de temps dura cette période difficile ? Cette période difficile a duré près de 300 ans. Après cela, après des développements historiques virent des temps plus libres. Notre église a été autorisée, rassembla ses forces restantes et a été capable de bâtir le royaume de Dieu librement. Par les sacrifices des croyants, des églises furent bâties et le nombre de leurs membres augmenta. Puis il fût possible de mentionner le nom de François David et de prêcher à sa suite. En 1879, notre Eglise pût célébrer pour la première fois la mémoire de son fondateur, François David, à l’occasion du 300ème anniversaire de sa mort.


30) Quelle est votre confession de foi ? Ma confession de foi est : Je crois en un Dieu, le créateur de la vie, notre père providentiel. Je crois en Jésus, le meilleur parmi les fils de Dieu, notre véritable maître enseignant. Je crois au Saint Esprit. Je crois en la mission de l’Eglise unitarienne. Je crois en la repentance et la vie éternelle.


II - Dieu

III - enfant de Dieu

IV - Jésus

V - Le Saint Esprit

VI - L'Eglise unitarienne

VII - Péché et repentir

VIII - la Vie éternelle

IX - Services liturgiques

 

à suivre (dans la même rubrique où l'ensemble de ce catéchisme a été traduit en français, lien) ...

Repost 0
Published by Pascal Acker pour la traduction en français - dans les catéchismes
commenter cet article
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 05:41

M. J. Savage (10 June 1841-22 May 1918) est né à Norridgewock, dans le Maine (Etats-Unis). Il fut diplômé du Bangor Theological Seminary in 1864, et durant 9 ans, il exerça comme ministre de l’Eglise congrégationaliste. D’abord dans la région de mission qu’était alors la Californie, à San Mateo et à Grass Valley, jusqu’en 1867. Puis, il fut pasteur à Framingham, dans le Massachusetts, de 1867 à 1869, et à Hannibal, dans le Missouri, de 1869 à 1873.

 

église unitarienne de Pittsburg en Pensylvanie (Etats-Unis)

Il adopta l’unitarisme et continua sa carrière de pasteur à la Troisième Eglise unitarienne de Chicago, de 1873 à 1874, puis à l’Eglise de l’unité, à Boston, de 1874 à 1896, et à l’Eglise du Messie (renommée depuis l’Eglise de la communauté) à la ville de New York, de 1896 à 1906.

Il dirigea l’Américan Unitarian Association et anima plusieurs rencontres (conseils et conférences). En 1896, il reçu le titre de docteur honorifique de la Faculté de théologie de l’université d’Harvard.

 

Il défendit ardemment la thèse de Darwin sur l’évolution ; ainsi que les réformes sociales. Il était par ailleurs convaincu qu’il y avait une survie des personnes après leur mort.

 

En plus de ses sermons, il écrivit de nombreux livres : Christianity, the Science of Manhood (1873), The Religion of Evolution (1876), The Morals of Evolution (1880), The Religious Life (1885), My Creed (1887), The Evolution of Christianity (1892), Our Unitarian Gospel (1898), The Passing and the Permanent in Religion (1901), Life Beyond Death (1901), Can Telepathy Explain ? (1902), Life's Dark Problems (1905), Immortality (1906) , ainsi que des ouvrages de poésie, dont America to England (1905).

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Minot_Judson_Savage

M. J. Savage produisit un " Catéchisme unitarien " que l’on trouve sur le site du ministre unitarien Daryl Hazel, membre de l’American Unitarian Conference (AUC), http://darylhazel.inspiringteachers.com/custom4.html

 

message de Roberto Rosso, président de la Congregazione italiana cristiana unitariana (CICU)

Repost 0
Published by Roberto Rosso - dans les catéchismes
commenter cet article