Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 08:24

Chapitre 3
 

01 - Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n'aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.

02 - Lors donc que tu fais l'aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

03 - Mais quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,

04 - afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

05 - Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

06 - Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

07 - En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.

08 - Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

09 - Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ;

10 - que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

11 - Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;

12 - pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;

13 - ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !

14 - Car si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ;

15 - mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

16 - De plus, lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

17 - Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,

18 - afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

19 - Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent;

20 - mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.

21 - Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.

22 - L'oeil est la lampe du corps. Si ton oeil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ;

23 - mais si ton oeil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres !

24 - Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

25 - C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

26 - Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?

27 - Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

28 - Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ;

29 - cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.

30 - Si Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ?

31 - Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ?

32 - Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

33 - Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

34 - Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

35 - Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

36 - Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

37 - Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

38 - Et pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?

39 - Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien ?

40 - Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère.

41 - Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

42 - Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira.

43 - Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.

44 - Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ?

45 - Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?

46 - Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

47 - Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes.

48 - Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.

49 - Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

50 - Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

51 - Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

52 - Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

53 - Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.

54 - Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

55 - C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

56 - L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l'homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor.

57 - Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée.

58 - Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

59 - C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.

60 - C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.

61 - La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc.

62 - Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

63 - La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande.

64 - Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine ;

65 - car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 08:12

Chapitre 4


01 - Lorsque Jésus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit.

02 - Et il parcourait les villages d'alentour, en enseignant.

03 - Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

04 - Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

05 - Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

06 - Un pharisien pria Jésus de manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien, et se mit à table.

07 - Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum,

08 - et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait ; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.

09 - Le pharisien qui l'avait invité, voyant cela, dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c'est une pécheresse.

10 - Jésus prit la parole, et lui dit: Simon, j'ai quelque chose à te dire. - Maître, parle, répondit-il. -

11 - Un créancier avait deux débiteurs : l'un devait cinq cents deniers, et l'autre cinquante.

12 - Comme ils n'avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel l'aimera le plus ?

13 - Simon répondit : Celui, je pense, auquel il a le plus remis. Jésus lui dit: Tu as bien jugé.

14 - Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon : Vois-tu cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as point donné d'eau pour laver mes pieds ; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux.

15 - Tu ne m'as point donné de baiser ; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a point cessé de me baiser les pieds.

16 - Tu n'as point versé d'huile sur ma tête ; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds.

17 - Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l'envoyèrent appeler.

18 - La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent.

19 - Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ?

20 - Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères.

21 - Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère.

22 - Sur ces entrefaites, les gens s'étant rassemblés par milliers, au point de se fouler les uns les autres, Jésus se mit à dire à ses disciples: Avant tout, gardez-vous du levain des pharisiens, qui est l'hypocrisie.

23 - Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

24 - C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu dans la lumière, et ce que vous aurez dit à l'oreille dans les chambres sera prêché sur les toits.

25 - Je vous dis, à vous qui êtes mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus.

26 - Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne ; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre.

27 - Ne vend-on pas cinq passereaux pour deux sous ? Cependant, aucun d'eux n'est oublié devant Dieu.

28 - Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux.

29 - Quelqu'un dit à Jésus, du milieu de la foule : Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage.

30 - Jésus lui répondit : O homme, qui m'a établi pour être votre juge, ou pour faire vos partages ?

31 - Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de toute avarice; car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l'abondance.

32 - Et il leur dit cette parabole : Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté.

33 - Et il raisonnait en lui-même, disant : Que ferai-je ? car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte.

34 - Voici, dit-il, ce que je ferai : j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ;

35 - et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi.

36 - Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?

37 - Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.

38 - Jésus dit ensuite à ses disciples : C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus.

39 - La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.

40 - Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux !

41 - Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

42 - Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste ?

43 - Considérez comment croissent les lis: ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.

44 - Si Dieu revêt ainsi l'herbe qui est aujourd'hui dans les champs et qui demain sera jetée au four, à combien plus forte raison ne vous vêtira-t-il pas, gens de peu de foi ?

45 - Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez, et ne soyez pas inquiets.

46 - Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.

47 - Cherchez plutôt le royaume de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

48 - Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.

49 - Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s'usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n'approche point, et où la teigne ne détruit point.

50 - Car là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.

51 - Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées.

52 - Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera.

53 - Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir.

54 - Qu'il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s'il les trouve veillant !

55 - Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

56 - Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.

57 - Pierre lui dit: Seigneur, est-ce à nous, ou à tous, que tu adresses cette parabole ?

58 - Et le Seigneur dit : Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?

59 - Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !

60 - Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens.

61 - Mais, si ce serviteur dit en lui-même : Mon maître tarde à venir; s'il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer,

62 - le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les infidèles.

63 - Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas agi selon sa volonté, sera battu d'un grand nombre de coups.

64 - Mais celui qui, ne l'ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié.

65 - Il dit encore aux foules : Quand vous voyez un nuage se lever à l'occident, vous dites aussitôt : La pluie vient. Et il arrive ainsi.

66 - Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites : Il fera chaud. Et cela arrive.

67 - Hypocrites ! vous savez discerner l'aspect de la terre et du ciel ; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci ?

68 - Et pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ?

69 - Lorsque tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche en chemin de te dégager de lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que celui-ci ne te mette en prison.

70 - Je te le dis, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé jusqu'à dernière pite.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 08:01

Chapitre 5


01 - En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices.

02 - Il leur répondit : Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte ?

03 - Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

04 - Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tuées, croyez-vous qu'elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?

05 - Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

06 - Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n'en trouva point.

07 - Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point. Coupe-le : pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ?

08 - Le vigneron lui répondit : Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j'y mettrai du fumier.

09 - Peut-être à l'avenir donnera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas.

10 - Pendant que Jésus parlait, un pharisien le pria de dîner chez lui. Il entra, et se mit à table.

11 - Le pharisien vit avec étonnement qu'il ne s'était pas lavé avant le repas.

12 - Mais le Seigneur lui dit : Vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l'intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté.

13 - Insensés ! celui qui a fait le dehors n'a-t-il pas fait aussi le dedans ?

14 - Donnez plutôt en aumônes ce qui est dedans, et voici, toutes choses seront pures pour vous.

15 - Mais malheur à vous, pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses.

16 - Malheur à vous, pharisiens ! parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.

17 - Malheur à vous ! parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir.

18 - Un des docteurs de la loi prit la parole, et lui dit : Maître, en parlant de la sorte, c'est aussi nous que tu outrages.

19 - Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l'un de vos doigts.

20 - Malheur à vous, docteurs de la loi! parce que vous avez enlevé la clef de la science ; vous n'êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché d'entrer ceux qui le voulaient.

21 - Quand il fut sorti de là, les scribes et les pharisiens commencèrent à le presser violemment, et à le faire parler sur beaucoup de choses,

22 - lui tendant des pièges, pour surprendre quelque parole sortie de sa bouche.

23 - Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s'assit au bord de la mer.

24 - Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.

25 - Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit :

26 - Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent.

27 - Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre: elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un sol profond ;

28 - mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.

29 - Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l'étouffèrent.

30 - Une autre partie tomba dans la bonne terre: elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.

31 - Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

32 - Lorsqu'il fut en particulier, ceux qui l'entouraient avec les douze l'interrogèrent sur les paraboles.

Qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.

33 - Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c'est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ;

34 - mais il n'a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.

35 - Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.

36 - Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

37 - Il leur dit encore : Apporte-t-on la lampe pour la mettre sous le boisseau, ou sous le lit ? N'est-ce pas pour la mettre sur le chandelier ?

38 - Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour.

39 - Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

40 - Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.

41 - Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla.

42 - Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi.

43 - Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ?

44 - Il leur répondit : C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l'arracher ?

45 - Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.

46 - Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

47 - Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent : Explique-nous la parabole de l'ivraie du champ.

48 - Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme ;

49 - le champ, c'est le monde ; la bonne semence, ce sont les fils du royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du malin ;

50 - l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.

60 - Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde.

61 - Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité :

62 - et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

63 - Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

64 - Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ.

65 - Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles.

66 - Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée.

67 - Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce.

68 - Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent ; et, après s'être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais.

69 - Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes,

70 - et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

71 - Avez-vous compris toutes ces choses ? -Oui, répondirent-ils.

72 - Et il leur dit: C'est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes.

73 - Il dit encore : Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre ;

74 - qu'il dorme ou qu'il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu'il sache comment.

75 - La terre produit d'elle-même, d'abord l'herbe, puis l'épi, puis le grain tout formé dans l'épi ;

76 - et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là.

77 - Il dit encore : A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous ?

78 - Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu'on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre ;

79 - mais, lorsqu'il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre.

80 - C'est par beaucoup de paraboles de ce genre qu'il leur annonçait la parole, selon qu'ils étaient capables de l'entendre.

81 - Il ne leur parlait point sans parabole ; mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:52

Chapitre 6


01 - Pendant qu'ils étaient en chemin, un homme lui dit : Seigneur, je te suivrai partout où tu iras.

02 - Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids : mais le Fils de l'homme n'a pas un lieu où il puisse reposer sa tête.

03 - Il dit à un autre : Suis-moi. Et il répondit: Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père.

04 - Mais Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; et toi, va annoncer le royaume de Dieu.

05 - Un autre dit : Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d'aller d'abord prendre congé de ceux de ma maison.

06 - Jésus lui répondit : Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu.

07 - Après cela, Jésus sortit, et il vit un publicain, nommé Lévi, assis au lieu des péages. Il lui dit : Suis-moi.

08 - Et, laissant tout, il se leva, et le suivit.

09 - Lévi lui donna un grand festin dans sa maison, et beaucoup de publicains et d'autres personnes étaient à table avec eux.

10 - Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie se mirent aussi à table avec lui et avec ses disciples ; car ils étaient nombreux, et l'avaient suivi.

11 - Les scribes et les pharisiens, le voyant manger avec les publicains et les gens de mauvaise vie, dirent à ses disciples : Pourquoi mange-t-il et boit-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie ?

12 - Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit : Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.

13 - Il leur dit aussi une parabole: Personne ne déchire d'un habit neuf un morceau pour le mettre à un vieil habit; car, il déchire l'habit neuf, et le morceau qu'il en a pris n'est pas assorti au vieux.

14 - Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fait rompre les outres, il se répand, et les outres sont perdues;

15 - mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

16 - Lorsque Jésus eut achevé ces paraboles, il partit de là.

17 - S'étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient : D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?

18 - N'est-ce pas le fils du charpentier ? n'est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères ?

19 - et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? D'où lui viennent donc toutes ces choses ?

20 - Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit : Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.

21 - Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu'elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n'ont point de berger.

22 - Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux.

23 - Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains ;

24 - allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.

25 - Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures ;

26 - ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton ; car l'ouvrier mérite sa nourriture.

27 - Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s'il s'y trouve quelque homme digne de vous recevoir; et demeurez chez lui jusqu'à ce que vous partiez.

28 - En entrant dans la maison, saluez-la ;

29 - et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne à vous.

30 - Lorsqu'on ne vous recevra pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.

31 - Je vous le dis en vérité: au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là.

32 - Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

33 - Mettez-vous en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues ;

34 - vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens.

35 - Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre.

36 - Ne les craignez donc point; car il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

37 - Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l'oreille, prêchez-le sur les toits.

38 - Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

39 - Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n'en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

40 - Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

41 - Ne craignez donc point: vous valez plus que beaucoup de passereaux.

42 - Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance.

43 - Les apôtres, s'étant rassemblés auprès de Jésus, lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné.

44 - Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir.

45 - Les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, s'assemblèrent auprès de Jésus.

46 - Ils virent quelques-uns de ses disciples prendre leurs repas avec des mains impures, c'est-à-dire, non lavées.

47 - Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens ;

48 - et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu'après s'être purifiés. Ils ont encore beaucoup d'autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d'airain.

49 - Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent : Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures ?

50 - Ensuite, ayant de nouveau appelé la foule à lui, il lui dit : Écoutez-moi tous, et comprenez.

51 - Il n'est hors de l'homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais ce qui sort de l'homme, c'est ce qui le souille.

52 - Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

53 - Lorsqu'il fut entré dans la maison, loin de la foule, ses disciples l'interrogèrent sur cette parabole.

54 - Il leur dit : Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller ?

55 - Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.

56 - Il dit encore : Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme.

57 - Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,

58 - les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.

59 - Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme.

60 - Jésus, étant parti de là, s'en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sût ; mais il ne put rester caché.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:41

Chapitre 7


01 - En ce moment, les disciples s'approchèrent de Jésus, et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?

02 - Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux,

03 - et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

04 - C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.

05 - Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales ; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive !

06 - Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel.

07 - Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; mieux vaut pour toi entrer dans la vie, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans le feu de la géhenne.

08 - Que vous en semble ? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles s'égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s'est égarée ?

09 - Et, s'il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.

10 - De même, ce n'est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu'il se perde un seul de ces petits.

11 - Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère.

12 - Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

13 - S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église ; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain.

14 - Alors Pierre s'approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu'à sept fois ?

15 - Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois sept fois.

16 - C'est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs.

17 - Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents.

18 - Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu'il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu'il avait, et que la dette fût acquittée.

19 - Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout.

20 - Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette.

21 - Après qu'il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l'étranglait, en disant : Paie ce que tu me dois.

22 - Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant : Aie patience envers moi, et je te paierai.

23 - Mais l'autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu'à ce qu'il eût payé ce qu'il devait.

24 - Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé.

25 - Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit : Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette, parce que tu m'en avais supplié ;

26 - ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j'ai eu pitié de toi ?

27 - Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé tout ce qu'il devait.

28 - C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son coeur.

29 - Il leur dit : La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.

30 - Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

31 - Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers, et ne saluez personne en chemin.

32 - Dans quelque maison que vous entriez, dites d'abord : Que la paix soit sur cette maison !

33 - Et s'il se trouve là un enfant de paix, votre paix reposera sur lui ; sinon, elle reviendra à vous.

34 - Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu'on vous donnera ; car l'ouvrier mérite son salaire. N'allez pas de maison en maison.

35 - Dans quelque ville que vous entriez, et où l'on vous recevra, mangez ce qui vous sera présenté,

36 - Mais dans quelque ville que vous entriez, et où l'on ne vous recevra pas, allez dans ses rues, et dites :

37 - Nous secouons contre vous la poussière même de votre ville qui s'est attachée à nos pieds ; sachez cependant que le royaume de Dieu s'est approché.

38 - Je vous dis qu'en ce jour Sodome sera traitée moins rigoureusement que cette ville-là.

39 - Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche.

40 - Et ses frères lui dirent : Pars d'ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les oeuvres que tu fais.

41 - Personne n'agit en secret, lorsqu'il désire paraître : si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde.

42 - Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

43 - Jésus leur dit : Mon temps n'est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt.

44 - Le monde ne peut vous haïr ; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises.

45 - Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n'y monte point, parce que mon temps n'est pas encore accompli.

46 - Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée.

47 - Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret.

48 - Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient : Où est-il ?

49 - Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient : C'est un homme de bien. D'autres disaient : Non, il égare la multitude.

50 - Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs.

51 - Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait.

52 - Les Juifs s'étonnaient, disant : Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a point étudié ?

53 - Jésus leur répondit :

54 - Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n'observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ?

55 - La foule répondit : Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir ?

56 - Jésus leur répondit : J'ai fait une oeuvre, et vous en êtes tous étonnés.

57 - Moïse vous a donné la circoncision, -non qu'elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, - et vous circoncisez un homme le jour du sabbat.

58 - Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j'ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat ?

59 - Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice.

60 - Quelques habitants de Jérusalem disaient : N'est-ce pas là celui qu'ils cherchent à faire mourir ?

61 - Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien ! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu'il est le Christ ?

62 - Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir.

63 - Il y eut donc, à cause de lui, division parmi la foule.

64 - Quelques-uns d'entre eux voulaient le saisir, mais personne ne mit la main sur lui.

65 - Ainsi les huissiers retournèrent vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens. Et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l'avez-vous pas amené ?

66 - Les huissiers répondirent : Jamais homme n'a parlé comme cet homme.

67 - Les pharisiens leur répliquèrent : Est-ce que vous aussi, vous avez été séduits ?

68 - Y a-t-il quelqu'un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui ?

70 - Mais cette foule qui ne connaît pas la loi, ce sont des maudits !

71 - Nicodème, qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l'un d'entre eux, leur dit:

72 - Notre loi condamne-t-elle un homme avant qu'on l'entende et qu'on sache ce qu'il a fait ?

73 - Ils lui répondirent : Es-tu aussi Galiléen ? Examine, et tu verras que de la Galilée il ne sort point de prophète.

74 - Et chacun s'en retourna dans sa maison.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:32

Chapitre 8


01 - Jésus se rendit à la montagne des Oliviers.

02 - Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait.

03 - Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère ;

04 - et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.

05 - Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu ?

06 - Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.

07 - Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.

08 - Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre.

09 - Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.

10 - Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a-t-il condamnée ?

11 - Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.

12 - Et Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance.

13 - Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle ?

14 - Jésus répondit : Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.

15 - En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.

16 - Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis.

17 - Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors.

18 - Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix.

19 - Elles ne suivront point un étranger ; mais elles fuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers.

20 - Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.

21 - Mais le mercenaire, qui n'est pas le berger, et à qui n'appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse.

22 - Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger.

23 - Je connais mes brebis, et elles me connaissent.

24 - J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger.

25 - Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver : Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?

26 - Jésus lui dit : Qu'est-il écrit dans la loi ? Qu'y lis-tu ?

27 - Il répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même.

28 - Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela, et tu vivras.

29 - Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : Et qui est mon prochain ?

30 - Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort.

31 - Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.

32 - Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre.

33 - Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit.

34 - Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.

35 - Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.

36 - Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?

37 - C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même.

38 - Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples.

39 - Il leur dit : Quand vous priez, dites : Père ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne.

40 - Donne-nous chaque jour notre pain quotidien;

44 - pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation.

45 - Il leur dit encore : Si l'un de vous a un ami, et qu'il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : Ami, prête-moi trois pains,

46 - car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n'ai rien à lui offrir,

47 - et si, de l'intérieur de sa maison, cet ami lui répond : Ne m'importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains, -

48 - je vous le dis, même s'il ne se levait pas pour les lui donner parce que c'est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin.

49 - Et moi, je vous dis : Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira.

50 - Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.

51 - Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson ?

52 - Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion ?

53 - Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:22

Chapitre 9


01 - Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison de l'un des chefs des pharisiens, pour prendre un repas, les pharisiens l'observaient.

02 - Et voici, un homme hydropique était devant lui.

03 - Jésus prit la parole, et dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens : Est-il permis, ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ?

04 - Ils gardèrent le silence.

05 - Puis il leur dit : Lequel de vous, si son fils ou son boeuf tombe dans un puits, ne l'en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat ?

06 - Et ils ne purent rien répondre à cela.

07 - Il adressa ensuite une parabole aux conviés, en voyant qu'ils choisissaient les premières places; et il leur dit :

08 - Lorsque tu seras invité par quelqu'un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu'il n'y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi,

09 - et que celui qui vous a invités l'un et l'autre ne vienne te dire : Cède la place à cette personne-là. Tu aurais alors la honte d'aller occuper la dernière place.

10 - Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que, quand celui qui t'a invité viendra, il te dise : Mon ami, monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi.

11 - Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé.

12 - Il dit aussi à celui qui l'avait invité: Lorsque tu donnes à dîner ou à souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et qu'on ne te rende la pareille.

13 - Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles.

14 - Et tu seras heureux de ce qu'ils ne peuvent pas te rendre la pareille ; car elle te sera rendue à la résurrection des justes.

15 - Et Jésus lui dit : Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens.

16 - A l'heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés : Venez, car tout est déjà prêt.

17 - Mais tous unanimement se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir; excuse-moi, je te prie.

18 - Un autre dit : J'ai acheté cinq paires de boeufs, et je vais les essayer ; excuse-moi, je te prie.

19 - Un autre dit : Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis aller.

20 - Le serviteur, de retour, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison irrité dit à son serviteur : Va promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.

21 - Le serviteur dit : Maître, ce que tu as ordonné a été fait, et il y a encore de la place.

22 - Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie.

23 - Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper.

24 - Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer,

25 - de peur qu'après avoir posé les fondements, il ne puisse l'achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler,

26 - en disant : Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu achever ?

27 - Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour examiner s'il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l'attaquer avec vingt mille ?

28 - S'il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix.

29 - Tous les publicains et les gens de mauvaise vie s'approchaient de Jésus pour l'entendre.

30 - Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant : Cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et mange avec eux.

31 - Mais il leur dit cette parabole :

32 - Quel homme d'entre vous, s'il a cent brebis, et qu'il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve ?

33 - Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,

34 - et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.

35 - De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

36 - Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu'elle en perde une, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve ?

37 - Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue.

38 - De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.

39 - Il dit encore : Un homme avait deux fils.

40 - Le plus jeune dit à son père : Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.

41 - Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche.

42 - Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.

43 - Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux.

44 - Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait.

45 - Étant rentré en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !

46 - Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi,

47 - je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires.

48 - Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.

49 - Le fils lui dit : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.

50 - Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez ; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.

51 - Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous ;

52 - car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.

53 - Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses.

54 - Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c'était.

55 - Ce serviteur lui dit : Ton frère est de retour, et, parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras.

56 - Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d'entrer.

57 - Mais il répondit à son père : Voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis.

58 - Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c'est pour lui que tu as tué le veau gras !

59 - Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi ;

60 - mais il fallait bien s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:12

Chapitre 10


01 - Jésus dit aussi à ses disciples : Un homme riche avait un économe, qui lui fut dénoncé comme dissipant ses biens.

02 - Il l'appela, et lui dit : Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens.

03 - L'économe dit en lui-même : Que ferai-je, puisque mon maître m'ôte l'administration de ses biens ? Travailler à la terre ? je ne le puis. Mendier ? j'en ai honte.

04 - Je sais ce que je ferai, pour qu'il y ait des gens qui me reçoivent dans leurs maisons quand je serai destitué de mon emploi.

05 - Et, faisant venir chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : Combien dois-tu à mon maître ?

06 - Cent mesures d'huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, et écris cinquante.

07 - Il dit ensuite à un autre : Et toi, combien dois-tu ? Cent mesures de blé, répondit-il. Et il lui dit: Prends ton billet, et écris quatre-vingts.

08 - Le maître loua l'économe infidèle de ce qu'il avait agi prudemment. Car les enfants de ce siècle sont plus prudents à l'égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière.

09 - Et moi, je vous dis: Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu'ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer.

10 - Celui qui est fidèle dans les moindres choses l'est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l'est aussi dans les grandes.

11 - Si donc vous n'avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?

12 - Et si vous n'avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ?

13 - Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

14 - Les pharisiens, qui étaient avares, écoutaient aussi tout cela, et ils se moquaient de lui.

15 - Jésus leur dit : Vous, vous cherchez à paraître justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos coeurs ; car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu.

16 - Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre commet un adultère, et quiconque épouse une femme répudiée par son mari commet un adultère.

17 - Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.

18 - Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères,

19 - et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.

20 - Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.

21 - Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu'il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.

22 - Il s'écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme.

23 - Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.

24 - D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.

25 - Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j'ai cinq frères.

26 - C'est pour qu'il leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.

27 - Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes; qu'ils les écoutent.

28 - Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront.

29 - Et Abraham lui dit : S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait.

30 - Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu'il n'arrive pas des scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent !

31 - Il vaudrait mieux pour lui qu'on mît à son cou une pierre de moulin et qu'on le jetât dans la mer, que s'il scandalisait un de ces petits.

32 - Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le ; et, s'il se repent, pardonne-lui.

33 - Et s'il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant : Je me repens, - tu lui pardonneras.

34 - Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou paît les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs : Approche vite, et mets-toi à table ?

35 - Ne lui dira-t-il pas au contraire : Prépare-moi à souper, ceins-toi, et sers-moi, jusqu'à ce que j'aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras ?

36 - Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné ?

37 - Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.

38 - Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.

39 - Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.

40 - Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; le déluge vint, et les fit tous périr.

41 - Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient ;

42 - mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de souffre tomba du ciel, et les fit tous périr.

43 - Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra.

44 - En ce jour-là, que celui qui sera sur le toit, et qui aura ses effets dans la maison, ne descende pas pour les prendre ; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas non plus en arrière.

45 - Souvenez-vous de la femme de Lot.

46 - Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera.

47 - Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée ;

48 - de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée.

49 - De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé.

50 - Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher.

51 - Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n'avait d'égard pour personne.

52 - Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.

53 - Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne,

54 - néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.

55 - Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique.

56 - Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?

57 - Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

58 - Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres:

59 - Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l'un était pharisien, et l'autre publicain.

60 -Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain;

61 - je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.

62 - Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.

63 -Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé.

64 - Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.

65 - Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

66 - Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit : Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m'aider.

67 - Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses.

68 - Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 04:55

Chapitre 11


01 - Lorsque Jésus eut achevé ces discours, il quitta la Galilée, et alla dans le territoire de la Judée, au delà du Jourdain.

02 - Une grande foule le suivit, et là il guérit les malades.

03 - Les pharisiens l'abordèrent, et dirent, pour l'éprouver : Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour un motif quelconque ?

04 - Il répondit : N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme

05 - et qu'il dit : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ?

06 - Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.

07 - Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner à la femme une lettre de divorce et de la répudier ?

08 - Il leur répondit : C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; au commencement, il n'en était pas ainsi.

09 - Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère.

10 - Ses disciples lui dirent : Si telle est la condition de l'homme à l'égard de la femme, il n'est pas avantageux de se marier.

11 - Il leur répondit : Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné.

12 - Car il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère; il y en a qui le sont devenus par les hommes; et il y en a qui se sont rendus tels eux-mêmes, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.

13 - Alors on lui amena des petits enfants, afin qu'il leur imposât les mains et priât pour eux. Mais les disciples les repoussèrent.

14 - Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.

15 - Il leur imposa les mains, et il partit de là.

16 - Et voici, un homme s'approcha, et dit à Jésus : Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ?

17 - Il lui répondit : Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est le bon [Dieu]. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels ? lui dit-il.

18 - Et Jésus répondit : Tu ne tueras point ; tu ne commettras point d'adultère ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère ;

19 - et : tu aimeras ton prochain comme toi-même.

20 - Le jeune homme lui dit : J'ai observé toutes ces choses; que me manque-t-il encore ?

21 - Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.

22 - Après avoir entendu ces paroles, le jeune homme s'en alla tout triste ; car il avait de grands biens.

23 - Jésus dit à ses disciples : Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux.

24 - Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.

25 - Les disciples, ayant entendu cela, furent très étonnés, et dirent: Qui peut donc être sauvé ?

26 - Jésus les regarda, et leur dit : Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.

27 - Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.

28 - Il convint avec eux d'un denier par jour, et il les envoya à sa vigne.

29 - Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire.

30 - Il leur dit : Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable.

31 - Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même.

32 - Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient sur la place, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?

33 - Ils lui répondirent : C'est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il.

34 - Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.

35 - Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier.

36 - Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage ; mais ils reçurent aussi chacun un denier.

37 - En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison,

38 - et dirent : Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.

39 - Il répondit à l'un d'eux : Mon ami, je ne te fais pas tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier ?

40 - Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.

41 - Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Ou vois-tu de mauvais oeil que je sois bon ? -

42 - Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers.

43 - Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville.

44 - Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus ;

45 - mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille.

46 - Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu'il devait passer par là.

47 - Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison.

48 - Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

49 - Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur.

50 - Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple.

51 - Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham.

52 - Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

53 - Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu'il était près de Jérusalem, et qu'on croyait qu'à l'instant le royaume de Dieu allait paraître.

54 - Il dit donc : Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l'autorité royale, et revenir ensuite.

55 - Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit: Faites-les valoir jusqu'à ce que je revienne.

56 - Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.

57 - Lorsqu'il fut de retour, après avoir été investi de l'autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l'argent, afin de connaître comment chacun l'avait fait valoir.

58 - Le premier vint, et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines.

59 - Il lui dit : C'est bien, bon serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.

60 - Le second vint, et dit: Seigneur, ta mine a produit cinq mines.

61 - Il lui dit : Toi aussi, sois établi sur cinq villes.

62 - Un autre vint, et dit : Seigneur, voici ta mine, que j'ai gardée dans un linge;

63 - car j'avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n'as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé.

64 - Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n'ai pas déposé, et moissonnant ce que je n'ai pas semé ;

65 - pourquoi donc n'as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu'à mon retour je le retirasse avec un intérêt ?

66 - Puis il dit à ceux qui étaient là : Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines.

67 - Ils lui dirent : Seigneur, il a dix mines.
68 - Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a.

69 - Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.

70 - Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 04:42

Chapitre 12


01
- Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem, et qu'ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des Oliviers, Jésus envoya deux disciples,

02 - en leur disant : Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi.

03 - Si, quelqu'un vous dit quelque chose, vous répondrez : Le Seigneur en a besoin. Et à l'instant il les laissera aller.

04 - Les disciples allèrent, et firent ce que Jésus leur avait ordonné.

05 - Ils amenèrent l'ânesse et l'ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et le firent asseoir dessus.

06 - La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin ; d'autres coupèrent des branches d'arbres, et en jonchèrent la route.

07 - Lorsqu'il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l'on disait: Qui est celui-ci ?

08 - Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres: Vous voyez que vous ne gagnez rien; voici, le monde est allé après lui.

09 - Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête,

10 - s'adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance: Seigneur, nous voudrions voir Jésus.

11 - Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus.

12 - Jésus leur répondit : L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié.

13 - En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

14 - Et, les ayant laissés, il sortit de la ville pour aller à Béthanie, où il passa la nuit.

15 - Le lendemain, après qu'ils furent sortis de Béthanie,

16 - Jésus entra dans le temple et se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons;

17 - et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple.

18 - Et il enseignait et disait : N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

19 - Les principaux sacrificateurs et les scribes, l'ayant entendu, cherchèrent les moyens de le faire périr ; car ils le craignaient, parce que toute la foule était frappée de sa doctrine.

20 - Quand le soir fut venu, Jésus sortit de la ville.

21 - Et ils se rendirent de nouveau à Jérusalem, et, pendant que Jésus se promenait dans le temple, les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens, vinrent à lui.

22 - Et il leur dit : Que vous en semble ? Un homme avait deux fils ; et, s'adressant au premier, il dit : Mon enfant, va travailler aujourd'hui dans ma vigne.

23 - Il répondit : Je ne veux pas. Ensuite, il se repentit, et il alla.

24 - S'adressant à l'autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit : Je veux bien, seigneur. Et il n'alla pas.

25 - Lequel des deux a fait la volonté du père ? Ils répondirent: Le premier. Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu.

26 - Écoutez une autre parabole :

27 - Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l'afferma à des vignerons, et quitta le pays.

28 - Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d'eux une part du produit de la vigne.

29 - S'étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide.

30 - Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur; ils le frappèrent à la tête, et l'outragèrent.

31 - Il en envoya un troisième, qu'ils tuèrent; puis plusieurs autres, qu'ils battirent ou tuèrent.

32 - Il avait encore un fils bien-aimé ; il l'envoya vers eux le dernier, en disant : Ils auront du respect pour mon fils.

33 - Mais ces vignerons dirent entre eux: Voici l'héritier ; venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous.

34 - Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne.

35 - Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d'autres.

36 - Après avoir entendu ses paraboles, les principaux sacrificateurs et les pharisiens comprirent que c'était d'eux que Jésus parlait,

37 - et ils cherchaient à se saisir de lui ; mais ils craignaient la foule, parce qu'elle le tenait pour un prophète.

38 - Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en parabole, et il dit :

39 - Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils.

40 - Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir.

41 - Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j'ai préparé mon festin ; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.

42 - Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic ;

43 - et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent.

44 - Le roi fut irrité ; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville.

45 - Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes ; mais les conviés n'en étaient pas dignes.

46 - Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez.

47 - Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives.

48 - Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n'avait pas revêtu un habit de noces.

49 - Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée.

50 - Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

51 - Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.

52 - Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles.

53 - Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent : Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t'inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes.

54 - Dis-nous donc ce qu'il t'en semble: est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ?

55 - Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit : Pourquoi me tentez-vous, hypocrites ?

56 - Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier.

57 - Il leur demanda : De qui sont cette effigie et cette inscription ?

58 - De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit : Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.

59 - Étonnés de ce qu'ils entendaient, ils le quittèrent, et s'en allèrent.

60 - Le même jour, les sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question :

61 - Maître, Moïse a dit : Si quelqu'un meurt sans enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère.

62 - Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier se maria, et mourut ; et, comme il n'avait pas d'enfants, il laissa sa femme à son frère.

63 - Il en fut de même du second, puis du troisième, jusqu'au septième.

64 - Après eux tous, la femme mourut aussi.

65 - A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme ? Car tous l'ont eue.

66 - Jésus leur répondit : Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu.

67 - Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.

68 - Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit :

69 - Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob? Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants.

70 - La foule, qui écoutait, fut frappée de l'enseignement de Jésus.

71 - Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ?

72 - Jésus répondit : Voici le premier : Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur ;

73 - et : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

74 - Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.

75 - De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

76 - Le scribe lui dit : Bien, maître ; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui,

77 - et que l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article