Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 07:26

suite des articles précédents

 

6° - la critique des indulgences


Sa pratique, héritée du droit romain, remonte au IIIe siècle. Il s'agissait alors de réintégrer dans le giron de l'Église les chrétiens ayant apostasié pendant les persécutions.

 

indulgences1.jpgAvec la croyance dans le purgatoire, les indulgences prennent un tout autre sens. En effet, le péché est effacé par le sacrement du pardon (confession), mais ce sacrement n'enlève pas la peine temporelle due au péché, qui se traduit généralement par un temps de purgatoire si elle n'est pas d'abord purgée sur terre par des actes de foi et de charité (actes de réparation). Cette peine temporelle peut être atténuée voire effacée par l'indulgence. L’indulgence est dite partielle ou plénière, selon qu’elle libère partiellement ou totalement de la peine temporelle due pour le péché.


 A partir du Xème siècle, des tarifs circulent que les prêtres appliquent. Les indulgences encouragent les pèlerins, les efforts des croisés (à commencer par la reconquête de l’Espagne), la construction de nouveaux lieux de culte, etc. Au XIIe siècle, l’indulgence reçoit une définition juridique dans les décrétales pontificales.

 

Cette pratique fut critiquée par John Wyclif, puis par Jan Hus (voir ci-dessus en 3 - le rappel de la non-violence évangélique), enfin par Martin Luther (dans ses 95 thèses de 1517) et, à sa suite, par les autres protestants.

à suivre ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans sur les Réformateurs
commenter cet article

commentaires