le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

à vos ami(e)s

Rechercher

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

Lorsque le fondateur de la Foi Baha’i, Bahá’u'lláh, mourut en 1892, il nomma son fils aîné Abdu’l-Bahá comme successeur, secondé par Mirza Muhammad Ali (qui, après dissidence, sera ensuite connu sous le nom de Ghusn-i-Akbar “la plus grande Branche”). Mais il y eut divergence entre les deux frères dans l’interprétation du leg spirituel si bien qu’il y eut dissidence. Les partisans du second n’entérinèrent pas la nomination de Shoghi Effendi (petit-fils et successeur de `Abdu’l-Bahá) comme "Gardien de la foi baha'ie", ni par la suite la formation d’une instance mondiale, la Maison universelle de justice sise à Haïfa.

 

UBA-logo.gif Il se déclarèrent « unitaires » (il faudrait plutôt dire « unicitaires ») dans le sens de la tradition islamique selon laquelle Dieu ne saurait être associé (tawhid, l’unicité absolue de Dieu). Abdu-I-Baha s'éteint à Haïfa, le 28 novembre 1921 et son frère en 1930. La dissidence périclita et prit fin avec la mort en 1937 du second fils de Mirza Muhammad Ali *.


  * Aux Etats-Unis, la Foi Baha’i fut introduite par Ibrahim George Kheiralla, un syrien anciennement chrétien converti à la foi baha'ie et immigré. Il y fonda la première communauté baha'ie. Au début, il fut loyal à `Abdu’l-Bahá, mais il croyait que celui-ci était le retour du Christ. Puis, refusant de rectifier sa position erronée, il rejoignit l’autre branche et forma la Société des Behaistes, pour promouvoir le bahaïsme unitaire. Shuaullah Behai, le second fils de Mírzá Muhammad Ali, publia en langue anglaise un magazine intitulé Behai Quarterly pendant trois ans, de 1934 jusqu'en 1937.


Mais aujourd'hui, le bahaïsme « unitaire » est ressuscité par l'Association bahai unitarienne (ABU), une organisation Etats-Unienne sans but lucratif fondée en mars 2010 et affiliée à l’Unitarian Universalist Association (UUA) of Congregations (voir le logo de l'ABU ci-joint, avec l'étoile à 9 branches des baha'is) .

 
Pour eux, la filiation historique est assurée en la personne de Nigar Bahai Amsalem, l'arrière-petite-fille de Bahá’u'lláh,le fondateur de la Foi, et petite-fille à la fois Mírzá Muhammad `Alí (Ghusn-i-Akbar) et du plus jeune fils de Bahá’u'lláh, Badiullah. Elle a fait construire un sanctuaire au pied de la tombe de son grand-père, Mírzá Muhammad Alí, Elle soutient le bahaïsme unitaire et s'oppose à la dénomination basée à Haïfa ; elle a donné un entretien en 2006 dans un film documentaire israélien intitulé « Baha’is In My Backyard ».

 

Ces Baha’is sont en quelques sorte passés d’unitaires à unitariens (mais en anglais c’est le même mot, "unitarian"). Glissement sémantique qui n'est pas sans mettre l'accent sur le statut des prophètes, simples hommes comme les autres alors que la théologie de la manifestation de Dieu dans les prophètes (qui servent alors en quelque sorte de médiums conscients) aurait, quant à elle, tendance à établir une "moyenne christologie" pour reprendre l'évaluation des chrétiens en ce qui concerne Jésus-Christ.

Les Bahais unitaires d'aujourd'hui cherchent à revivifier l'école de pensée de Mirza Muhammad Ali dit Ghusn-i-Akbar, tout en reconnaissant les contributions positives de `Abdu’l-Bahá à la religion bahaie. Ils mettent l’accent sur l'unité et la transcendance de Dieu, l'humanité et les limites toutes humaines de tous les dirigeants religieux, y compris les prophètes, l'importance de l'inclusion et de la tolérance entre les fidèles de Bahá'u'lláh et les personnes de toutes croyances, et la responsabilité des bahais de s'engager en politique et dans des causes sociales.

Il s’ensuit quelques différences notables par rapport à la Foi baha’ie « orthodoxe ». Les Baha'is unitariens accueillent plus facilement les personnes gays et lesbiennes (la Foi baha'ie considère que les relations homosexuelles sont hors mariage *) ; encouragent aux engagements politiques (alors que les Baha’is se montrent méfiant vis-à-vis des partis politiques qui entretiennent les rivalités), ne s’interdisent pas de convertir des Juifs et des Israéliens (car ils ne sont pas partie prenante des accords qui ont permis l’installation du siège mondial à Haïfa), enfin ils acceptent tous les fidèles bahaïs y compris ceux qui, en pays musulmans, sont contraints de se déclarer eux aussi musulmans.

" Dans la Foi bahá'íe, les relations sexuelles sont celles qui existent entre un homme et une femme unis par le mariage. Si la valeur de l'union physique est appréciée à sa juste valeur, les croyants sont tenus de s'abstenir de relations sexuelles en dehors du mariage, et celui-ci n'existe qu'entre personnes de sexe différent. Les bahá'ís n'entendent cependant imposer en aucune façon leurs normes morales à ceux qui n'ont pas adhéré à la révélation de Bahá'u'lláh. Les Ecrits bahá'ís imposent un niveau élevé de moralité, cependant ils tiennent aussi compte des faiblesses humaines et appellent à la tolérance et la compréhension envers ces faiblesses. Par ailleurs, un bahá'í n'est en aucune manière habilité à juger le comportement d'autrui. " (site officiel  de la Foi Baha’i).

Quelques liens :


"Baha’ïsme unitaire", article dans Wikipedia (lien )
Unitarian Bahai Association (lien)
Unitarian Universalist Bahai Blog (lien)
Unitarian Bahai Discussion Forum (lien)
Unitarian-Baha'i Fellowship (lien)


Nous remercions Nicolas Semaille et Yohann Amal pour leurs messages documentaires sur ce sujet, en date du 24 juin 2010, au groupe de discussion des Unitariens francophones (lien)

Vendredi 25 juin 2010 5 25 /06 /Juin /2010 07:57
- Par Jean-Claude Barbier - Publié dans : sur la Foi baha'ie - Communauté : Religions en toute liberté
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés