Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 10:50

Catéchisme unitarien par Minot Judson Savage, avec une introduction par Edward A. Horton, la traduction en français a été faite par Grégoire Maury, président du Conseil des unitariens et universalistes français (CUUF), en octobre 09.  Pour une présentation de M. J. Savage et l'original en anglais voir notre article précédent sur ce site.  


L’auteur (1841-1918), qui a exercé son ministère pastoral au sein d’Eglises congrégationalistes puis unitariennes et qui a été président de l’Association unitarienne américaine, a écrit ce catéchisme à la fin du XIXème siècle. Ce document reflète les idées ayant cours alors dans les milieux unitariens de l’époque qui étaient alors entièrement chrétiens (nous sommes à la veille du christianisme d’ouverture qui conduira à l’interfaith de l’actuel unitarisme-universalisme). En dehors de passages devenus aujourd’hui par trop naïfs ou encore obsolètes (bien que posés en toute légitimité à leur époque), on remarquera la modernité de nombreux passages et l’adéquation avec les connaissances scientifiques les plus avancées de ce temps.

" Le Monde est sauvé par le souffle de l’éducation donnée aux enfants " Talmud.

INTRODUCTION

La préface de Mr Savage donne les raisons, claires et concises, pour lesquelles un livre tel que celui-ci est nécessaire. Il répond à une demande grandissante et pallie à un vide important.

Ayant eu le privilège de lire rapidement son contenu, je vous assure de ma satisfaction dans la qualité du travail, mon espoir dans son succès et son usage et mon appréciation des motivations de l’auteur dans sa préparation.

Les questions et les réponses permettent une prise en charge personnelle de la réflexion. 
Ce n’est pas un ouvrage laborieux.
Il y a une large liberté de description, d’explication et d’interprétation. Les positions en terme de doctrine sont en accord avec une religion rationnelle et un christianisme libéral ; les jugements critiques sont basés sur des études modernes, et le but à travers cela est d’aider un étudiant ou un quelqu’un en quête d’une foi positive et durable. Si quelqu’un trouve des commentaires ou des critiques qui peuvent paraître inutiles à première vue, rappelez-vous que le catéchisme unitarien doit donner des raisons, souligner les erreurs, chercher les causes : il ne peut pas simplement s’appuyer sur des dogmes. Je suis certain que la bonne utilité des enseignements de ce livre parviendra aux écoles du dimanche et aux chercheurs de Vérité et à notre cause (Edward A. Horton)

PREFACE DE L’AUTEUR


Ce petit ouvrage de catéchisme est né d’un besoin issu mon propre travail. Les pères et mères m’ont dit : " Nos enfants nous posent sans cesse des questions auxquelles nous ne pouvons pas répondre". Parfaitement normal ! Leurs lectures et leurs études ne leurs avaient pas donner les outils nécessaires pour répondre avec facilité aux questions critiques. La grande révolution moderne de la pensée se répand de façon rapide. C’est une tentative de faire un chemin un peu plus précis pour une Vérité remise en question.

C’est un appel à l’aide venu des foyers. A côté de cela, une demande semblable est venue de l’école dominicale. Une multitude d’enseignants n’ont que très peu de temps pour consulter des ouvrages dans les bibliothèques et étudier. Cet essai, donc devrait les aider en leur fournissant un ouvrage simple et concis traitant des principales conceptions et visions des unitariens sur les sujets les plus importants.

La liste de livres de référence qui suit les questions et les réponses permettra à ceux qui souhaiteront approfondir le sujet traité de le faire.

Il est prévu que ce catéchisme soit adaptable à tous les niveaux d’études au dessus des classes infantiles pour peu que l’enseignant ait des connaissances en matière d’interprétation.


I. - RELIGION


01
. Quel âge a la Religion ? - Aussi ancienne que l’Humanité.

02. Qu’est-ce que la religion ? - C’est l’effort de l’homme pour se mettre en bonne relation avec Dieu

03. Comment pourrait-on analyser et définir la religion ? – L’homme se sent entouré de forces mystérieuses et donc il pense et conçoit des idées et théories sur le façon dont il est lié à ces forces. Il a certains sentiments et émotions en accord avec ces pensées comme par exemple la crainte, l’espoir, la révérence, l’amour. Ses pensées et sentiments tendent à s’incarner, à déboucher sur des modes d’expressions, par exemple dans des chants, des temples, des prières, des rituels, des hymnes, des sacrifices. La nature de ces expressions dépend toujours de la nature des pensées et des sentiments. L’homme essaie de faire ce qu’il pense que Dieu attend de lui qu’il fasse ; de manière à ce qu’il soit en bonne relation avec son Dieu. Donc nous voyons (comme il est dit à la réponse n° 2) que la religion est l’effort de l’homme pour avoir une bonne relation avec Dieu.

04. Pourquoi y a t-il tant de religions ? - Parce que les hommes ont beaucoup de manières différentes de réfléchir et d’interpréter le monde et les forces mystérieuses.

05. Est-ce que toutes les religions excepté le christianisme sont fausses ? - Non, aucune d’entre elle n’est totalement fausse.

06. Est-ce que le christianisme est totalement dans la Vérité ? - Non. Même si il est la meilleure et la plus évoluée de toutes les religions, il reste cependant imparfait.

07. Quelle serait la religion parfaite ? - Celle qui serait vraie dans ses enseignements et parfaite dans son application dans la vie.

08. Pour quand pourrait-on espérer une telle religion ? - Seulement quand les hommes deviendront assez sages et bons.

09. Comment toutes les religions du monde sont divisées ? - Elles sont divisées en deux catégories : les polythéistes et les monothéistes.

10. Que signifient ces termes ? - Un polythéiste (mot provenant de deux mots grecs) est quelqu’un qui croit dans plusieurs dieux. Un monothéiste (mot provenant de deux mots grecs) est quelqu’un qui croit en un seul dieu.

11. Y a t-il d’autres religions monothéistes en dehors du christianisme ? - Oui, deux autres : les juifs et les musulmans.

12. Pourquoi certains hommes pensent qu’il y a plusieurs dieux ? - Parce qu’ils pensent que le soleil, la lumière, et plusieurs centaines d’autres forces naturelles sont séparées et sont des pouvoirs surhumains. Ils ont aussi parfois déifié leur héros morts et leurs ancêtres.

13. Pourquoi ont-ils ce genre d’idées ? - Parce qu’ils n’ont jamais appris que toutes les forces sont la manifestation d’un seul pouvoir.

14. Pourquoi sommes-nous monothéistes ? - Parce que nous avons appris l’unité des choses, qu’il n’y a qu’une seule force, qu’une seule loi dans l’univers.

15. Est-ce que l’homme peut aider à devenir religieux ? - Dans un sens, oui : il peut s’arrêter de croire ou s’opposer à la religion. Cependant, il ne peut éviter le fait qu’il est essentiellement un être croyant.

16. Qu’entendons-nous par cela ? - Nous avons vu (dans la réponse 3) qu’un homme peut et doit être d’une certaine façon relié à Dieu, qu’il en soit conscient ou non.

17. Est-ce que la religion est importante alors ? - C’est la plus importante de toutes les choses.

18. Pourquoi ? - Parce que de la connaissance du pouvoir qui se manifeste dans le monde à notre sujet, et sur notre manière d’être en bonne relation avec dépend la vie entière, la santé, la prospérité, le bonheur.

19. Le choix d’une religion spécifique en laquelle l’homme croit fait-il une quelconque différence ? - Oui cela fait toute la différence au monde.

20. Pourquoi ? - Parce que les pratiques du début à la fin dépendent de la théorie. Si quelqu’un a des pensées ou des sentiments négatifs, alors ses actions qui en découleront ne pourront pas être bonnes.

21. Et que se passe t-il si ses actions ne sont pas bonnes ? - Alors il n’aura pas d’existence heureuse et satisfaisante. Par exemple, si un homme tente de naviguer sur les mers, une mauvaise théorie de la navigation va lui faire manquer le port. De même dans chaque domaine de la vie.

22. Quelles sont les choses les plus importantes dans la religion ? - Les choses vraies sur Dieu et l’homme et les sentiments justes.

23. Pourquoi ? - Parce qu’ils mènent à de bonnes actions, et donc, à une bonne relation avec Dieu.

24. Est-ce que les cérémonies religieuses et les institutions sont importantes ? - Elles le sont ; mais elles sont une conséquence de la religion, pas une cause. Elles nécessitent, donc d’être bien utilisées et comprises.

25. Sont-elles parfois le Mal ? - Oui, quand elles se développent au point qu’elles prennent la place de la vraie vie religieuse.

26. Vous pouvez donner un exemple ? - Les cérémonies religieuses ont de la valeur seulement si elles aident à la vie religieuse et à son développement. Si maintenant, une personne se permet d’être mauvaise ou malhonnête et pense compenser ses méfaits par sa présence à l’église, à des prières ou à l’étude de la Bible, alors ces bonnes choses agissent sur lui comme le Mal.

27. Quelles cérémonies religieuses ou institutions sont bonnes alors ? - Toutes celles qui expriment ou aident à la vraie vie religieuse.

28. Quelle est la nature de la vraie religion pour nous aujourd’hui ? - L’amour de Dieu et de l’homme.

29. Pourquoi ? - Parce que si la religion est vraie, les hommes trouveront des cérémonies adéquates, créeront des institutions et délivreront le monde du Mal.

30. Si quelqu’un est réellement religieux, quels seront les effets sur sa vie ? - En politique, dans la société ou à la maison, et partout, il essaiera de faire le bonheur et le bien de tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Minot Judson Savage - dans les catéchismes
commenter cet article

commentaires