Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 03:52

Chapitre 17


01 - Or à chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule.

02 - Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas.

03 - Comme ils étaient assemblés, Pilate leur dit : Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus, qu'on appelle Christ ?

04 - Car il savait que c'était par envie qu'ils avaient livré Jésus.

05 - Pendant qu'il était assis sur le tribunal, sa femme lui fit dire : Qu'il n'y ait rien entre toi et ce juste; car aujourd'hui j'ai beaucoup souffert en songe à cause de lui.

06 - Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus.

07 - Le gouverneur prenant la parole, leur dit: Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche ? Ils répondirent : Barabbas.

08 - Pilate leur dit : Que ferai-je donc de Jésus, qu'on appelle Christ ? Tous répondirent : Qu'il soit crucifié !

09 - Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort: Qu'il soit crucifié !

10 - Alors Pilate leur relâcha Barabbas ; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.

11 - Les soldats du gouverneur conduisirent Jésus dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de lui toute la cohorte.

12 - Ils tressèrent une couronne d'épines, qu'ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s'agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant : Salut, roi des Juifs !

13 - Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête.

14 - Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.

15 - Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens,

16 - en disant : J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe ? Cela te regarde.

17 - Judas jeta les pièces d'argent dans le temple, se retira, et alla se pendre.

18 - Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent : Il n'est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c'est le prix du sang.

19 - Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers.

20 - C'est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu'à ce jour.

21 - Comme ils emmenaient Jésus, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu'il la porte derrière Jésus.

22 - Il était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.

23 - Jésus se tourna vers elles, et dit : Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.

24 - Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité !

25 - Alors ils se mettront à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! Et aux collines: Couvrez-nous !

26 - Car, si l'on fait ces choses au bois vert, qu'arrivera-t-il au bois sec ?

27 - On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus.

28 - Portant sa croix, il arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha.

29 - C'est là qu'il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.

30 - Pilate fit une inscription, qu'il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs.

31 - Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville : elle était en hébreu, en grec et en latin.

32 - Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate : N'écris pas : Roi des Juifs. Mais écris qu'il a dit : Je suis roi des Juifs.

33 - Pilate répondit : Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit.

34 - Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas. Et ils dirent entre eux:

35 - Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera.

36 - Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête,

37 - en disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même ! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix !

38 - Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui, et disaient:

39 - Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même ! S'il est roi d'Israël, qu'il descende de la croix, et nous croirons en lui.

40 - Il s'est confié en Dieu; que Dieu le délivre maintenant, s'il l'aime. Car il a dit : Je suis Fils de Dieu.

41 - L'un des malfaiteurs crucifiés l'injuriait, disant : N'es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous!

42 - Mais l'autre le reprenait, et disait : Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation?

43 - Pour nous, c'est justice, car nous recevons ce qu'ont mérité nos crimes ; mais celui-ci n'a rien fait de mal.

44 - Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font.

45 - Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la soeur de sa mère, Marie, femme de Clophas, et Marie de Magdala.

46 - Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils.

47 - Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.

48 - Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte : Éli, Éli, lama sabachthani ? c'est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

49 – Quelques uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, dirent : Il appelle Élie.

50 - Et aussitôt l'un d'eux courut prendre une éponge, qu'il remplit de vinaigre, et, l'ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire.

51 - Mais les autres disaient : Laisse, voyons si Élie viendra le sauver.

52 - Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.

53 - Il y avait là plusieurs femmes qui regardaient de loin; qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, pour le servir.

54 - Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée.

55 - Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, - car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, - les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât.

56 - Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes au premier, puis à l'autre qui avait été crucifié avec lui.

57 - S'étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes ;

58 - mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l'eau.

59 - Après cela, Joseph d'Arimathie, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate la permission de prendre le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus.

60 - Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d'environ cent livres de myrrhe et d'aloès.

61 - Ils prirent donc le corps de Jésus, et l'enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c'est la coutume d'ensevelir chez les Juifs.

62 - Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n'avait été mis.

63 - Ce fut là qu'ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.

64 - Puis ils roulèrent une grande pierre à l'entrée du sépulcre, et il s'en allèrent.

Partager cet article

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article

commentaires