Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 04:06

Chapitre 16


01 - Lorsqu'il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.

02 - Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.

03 - Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu'envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes.

04 - Celui qui le livrait leur avait donné ce signe : Celui auquel je donnerai un baiser, c'est lui; saisissez-le.

05 - Aussitôt, s'approchant de Jésus, il dit : Salut, Rabbi! Et il lui donna un baiser.

06 - Jésus lui dit : Mon ami, pourquoi tu es venu ?

07 - En effet, Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s'avança, et leur dit: Qui cherchez-vous ?

08 - Ils lui répondirent : Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C'est moi.

09 - Lorsque Jésus leur eut dit : C'est moi, ils reculèrent et tombèrent par terre.

10 - Il leur demanda de nouveau : Qui cherchez-vous ? Et ils dirent : Jésus de Nazareth.

11 - Jésus répondit : Je vous ai dit que c'est moi. Si donc c'est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci.

12 - Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus, et le saisirent.

13 - Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille.

14 - Alors Jésus lui dit : Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée.

15 - En ce moment, Jésus dit à la foule : Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons, pour vous emparer de moi. J'étais tous les jours assis parmi vous, enseignant dans le temple, et vous ne m'avez pas saisi.

16 - Alors tous les disciples l'abandonnèrent, et prirent la fuite.

17 - Un jeune homme le suivait, n'ayant sur le corps qu'un drap. On se saisit de lui;

18 - mais il lâcha son vêtement, et se sauva tout nu.

19 - Ceux qui avaient saisi Jésus l'emmenèrent chez le souverain sacrificateur Caïphe, où les scribes et les anciens étaient assemblés.

20 - Simon Pierre, avec un autre disciple, suivait Jésus. Ce disciple était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans la cour du souverain sacrificateur;

21 - mais Pierre resta dehors près de la porte. L'autre disciple, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit, parla à la portière, et fit entrer Pierre.

22 - Les serviteurs et les huissiers, qui étaient là, avaient allumé un brasier, car il faisait froid, et ils se chauffaient. Pierre se tenait avec eux, et se chauffait.

23 - Alors la servante, la portière, dit à Pierre : Toi aussi, n'es-tu pas des disciples de cet homme ? Il dit : Je n'en suis point.

24 - Simon Pierre était là, et se chauffait. On lui dit : Toi aussi, n'es-tu pas de ses disciples ? Il le nia, et dit : Je n'en suis point.

25 - Un des serviteurs du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l'oreille, dit : Ne t'ai-je pas vu avec lui dans le jardin ?

26 - Pierre le nia de nouveau. Et aussitôt le coq chanta.

27 - Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite : Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.

28 - Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.

29 - Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

30 - Pourquoi m'interroges-tu ? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m'ont entendu; voici, ceux-là savent ce que j'ai dit.

31 - A ces mots, un des huissiers, qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant: Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur ?

32 - Jésus lui di t: Si j'ai mal parlé, fais voir ce que j'ai dit de mal; et si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?

33 - Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient un témoignage contre Jésus, pour le faire mourir, et ils n'en trouvaient point ;

34 - car plusieurs rendaient de faux témoignages contre lui, mais les témoignages ne s'accordaient pas.

35 - Quelques-uns se levèrent, et portèrent un faux témoignage contre lui, disant:

36 - Nous l'avons entendu dire : Je détruirai ce temple fait de main d'homme, et en trois jours j'en bâtirai un autre qui ne sera pas fait de main d'homme.

37 - Même sur ce point-là leur témoignage ne s'accordait pas.

38 - Alors le souverain sacrificateur, se levant au milieu de l'assemblée, interrogea Jésus, et dit: Ne réponds-tu rien ? Qu'est-ce que ces gens déposent contre toi ?

39 - Jésus garda le silence, et ne répondit rien. Le souverain sacrificateur l'interrogea de nouveau, et lui dit : Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni ?

40 - Jésus leur répondit : Si je vous le dis, vous ne le croirez pas ;

41 - et, si je vous interroge à mon tour, vous ne répondrez pas et ne me laisserez pas m'en aller.

42 - Tous dirent : Tu es donc le Fils de Dieu ? Et il leur répondit: Vous dites que je le suis.

43 - Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, et dit : Qu'avons-nous encore besoin de témoins ?

44 - Vous avez entendu le blasphème. Que vous en semble ? Tous le condamnèrent comme méritant la mort.

45 - Et quelques-uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper à coups de poing, en lui disant: Devine ! Et les serviteurs le reçurent en lui donnant des soufflets.

46 - Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire : c'était le matin. Ils n'entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque.

47 - Pilate sortit donc pour aller à eux, et il dit : Quelle accusation portez-vous contre cet homme ?

48 - Ils lui répondirent : Si ce n'était pas un malfaiteur, nous ne te l'aurions pas livré.

49 - Sur quoi Pilate leur dit : Prenez-le vous-mêmes, et jugez-le selon votre loi. Les Juifs lui dirent: Il ne nous est pas permis de mettre personne à mort.

50 - Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit : Es-tu le roi des Juifs ?

51 - Jésus répondit : Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d'autres te l'ont-ils dit de moi ?

52 - Pilate répondit : Moi, suis-je Juif ? Ta nation et les principaux sacrificateurs t'ont livré à moi : qu'as-tu fait ?

53 - Mon royaume n'est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas.

54 - Pilate lui dit : Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu dis que je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix.

55 - Pilate lui dit : Qu'est-ce que la vérité ? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit : Je ne trouve aucun crime en lui.

56 - Mais ils insistèrent, et dirent : Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu'ici.

57 - Alors Pilate lui dit : N'entends-tu pas de combien de choses ils t'accusent ?

58 - Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen ;

59 - et, ayant appris qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem en ces jours-là.

60 - Lorsque Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie ; car depuis longtemps, il désirait le voir, à cause de ce qu'il avait entendu dire de lui, et il espérait qu'il le verrait faire quelque miracle.

61 - Il lui adressa beaucoup de questions ; mais Jésus ne lui répondit rien.

62 - Les principaux sacrificateurs et les scribes étaient là, et l'accusaient avec violence.

63 - Hérode, avec ses gardes, le traita avec mépris; et, après s'être moqué de lui et l'avoir revêtu d'un habit éclatant, il le renvoya à Pilate.

64 - Ce jour même, Pilate et Hérode devinrent amis, d'ennemis qu'ils étaient auparavant.

65 - Pilate, ayant assemblé les principaux sacrificateurs, les magistrats, et le peuple, leur dit :

66 - Vous m'avez amené cet homme comme excitant le peuple à la révolte. Et voici, je l'ai interrogé devant vous, et je ne l'ai trouvé coupable d'aucune des choses dont vous l'accusez;

67 - Hérode non plus, car il nous l'a renvoyé, et voici, cet homme n'a rien fait qui soit digne de mort.

68 - Je le relâcherai donc, après l'avoir fait battre de verges.

Partager cet article

Repost 0
Published by traduction Luc Schneider - dans la bible de Jefferson
commenter cet article

commentaires