Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 09:58

Jean-Claude Barbier sur Facebook, message au groupe Unitariens francophones le 24 juillet 2013 : A partir de l’exemple de Jacques Cecius (1940-2013) qui fut à la fois protestant libéral et unitarien, franc-maçon et libertaire, anarchiste et policier municipal dans sa ville natal (lien), j’ai ajouté « comme quoi, le prêtre Pascal Vesin n'est pas seul ! », un ami de Facebook, lui, a pensé à son grand père en lisant cet article ! Bernard Grosclaude : " La biographie de cette personnalité, aujourd'hui disparue, me rappelle que mon grand-père paternel était protestant pour l'éthique, libre-penseur pour la raison, franc-maçon pour la fraternité.". André Le Mellionnec, - « Ce que je n'aime pas dans "appartenance" c'est l'idée sous tendue du renoncement "au reste". pour avoir pas mal papillonné, même si j'ai posé mes valises a l'Oratoire il y a déjà quelques années, je ne m'interdit pas d'adhérer a d'autres courants de pensées. ». Jean-Claude Barbier – « c'est précisément pour cette raison que j'ai lancé sur Facebook le "comité de soutien au prêtre Pascal Vesin" : le droit aux appartenances multiples et complémentaires à la guise de la personne concernée ; le principal étant qu'il trouve son bonheur spirituel et humain ».

Mgr Bernard Housset, évêque de La Rochelle et de Saintes, en réponse le 17 septembre à notre lettre circulaire dans le cadre de l’affaire Pascal Vesin (juin 2013) rappelle - c'est son rôle - que l'acceptation de Christ est incontournable pour que l'homme parvienne à sa plénitude ; mais il ajoute « Mais je crois que cet Esprit du Christ agit en tout être humain, quelque soit sa religion ou sa non-religion. Il agit dans le monde entier à travers tout ce qui est beau, vrai, juste, etc. ». Puis, de même que l'Eglise catholique ne méprise plus les Juifs, « de même, j'espère que le respect pourra progresser dans les années qui viennent entre francs-maçons et catholiques » et il termine sa lettre : « Soyez sûr en tout cas que je ne porte jamais d'appréciations négatives et encore moins méprisantes sur les loges » ... et il m'assure enfin de sa « cordiale sympathie ». Voilà donc du positif qui confirme bien que la Hiérarchie n'est pas aussi unanimiste qu'on le pense - de même, au Vatican, Pascal Vesin a pu bénéficier de plusieurs soutiens ecclésiastiques – et que nombre d’évêques savent envisager des évolutions souhaitables et possibles à plus ou moins long terme.

Gérard Mantion, après avoir fréquenté une mouvance néo-païenne a fait retour au protestantisme luthéro-réformé de sa jeunesse. Mais, dit-il, « je suis loin d' être fanatiquement attaché au dogme trinitaire. Si pour moi la Trinité fait sens,  elle a plus une importance liturgique que confessionnelle : mon point de vue sur ce point se rapprocherait plutôt du côté d'André Gounelle (lien). Je tiens également à souligner que je n'ai pas coutume d'adresser de prières directes à Jésus, ce que même certains catholiques pourraient admettre, et que, en accord avec la théologie du "Process", je refuse toute "jésuslâtrie", laquelle me semble verser dans une forme d' idolâtrie.
Je serais donc heureux de recevoir le bulletin de la Correspondance unitarienne et même participer au culte mensuel, même s'il demeure pour moi assez éloigné de ce à quoi la liturgie de l'ancienne Église réformée de France m'avait habitué. Je suis un protestant libéral, ayant beaucoup de sympathie pour l'Eglise unitarienne de Transylvanie (j'aimerais d'ailleurs en connaître l' ordre du culte et la liturgie en général) et l' Eglise unitarienne de Boston (dont je possède le "Book of Common Prayer"), et que je reste, pour le moment, un membre détaché de l'ancienne ERF, ne sachant pas encore si je pourrai rejoindre statutairement la toute jeune EPUdF, laquelle me semble, comme la Fédération protestante de France, actuellement dominée (ndlr – excessif, tout au plus influencée) par les "évangéliques", dont je me sens, en toute franchise, très éloigné, théologiquement parlant. ».

Partager cet article

Repost 0
Published by la Correspondance unitarienne - dans CU 2014 - articles
commenter cet article

commentaires