Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 20:03

document à intérêt historique rédigé aux Etats-Unis à la fin du XIXème siècle

V – JESUS

01
. En quelle année Jésus est-il né ? - Vers l’an 5 ou 4 avant JC.
02. Comment le Christ peut-il être né avant le Christ ? - La date n’avait pas été fixée à l’époque , et plusieurs années après l’erreur à été faite.
03. A quelle période de l’année est-il né ? - Nous ne le savons pas.
04. N’est-il pas né à Noël ? - Non: cette date n’a pas été fixée avant quatre ou cinq cent ans après la naissance de Jésus.
05. Pourquoi cette date a t-elle été choisie pour célébrer sa naissance ? - Parce qu’elle était déjà une fête populaire.
06. Quel genre de fête était-elle ? - C’était un peu comme notre Noël d’aujourd’hui. C’était la naissance du Dieu-soleil, et donc de l’année.
07. Que faisaient les gens à cette date ? - Ils échangeaient des cadeaux, et en ont fait un jour d’égalité entre les hommes et de bonté. Les esclaves était fêtés et servis par leur maîtres.
08. Où Jésus est-il né ? - A Nazareth, une petite ville en Galilée.
09. Pourquoi Mathieu et Luc ont dit qu’il était né à Bethléem ? - Les histoires au sujet de sa naissance sont tardives et sans réels fondements. Les Juifs s’attendaient à ce que leur Messie naisse à Bethléem, donc après que les gens aient reconnu en Jésus leur Messie, alors la croyance s’est enracinée.
10. Qui étaient ses parents ? - Joseph et Marie.

11. Quel genre de personne étaient-ils ? - Des gens simples. Son père était charpentier.
12. Avait-il des frères ou des soeurs ? - Oui il était issu d’une famille nombreuse.
13. Que savons-nous de son enfance ? - Pratiquement rien, sauf si l’on se concentre sur ce que l’on sait d’une enfance juive à cette époque.
14. Qu’apprenait un enfant juif à cette époque ? - Il apprenait à la synagogue à réciter les sagesses de l’Ancien testament et des Pères.
15. Quelle langue parlait-il ? - L'araméen.
16. Avait-il appris des sciences ou de la philosophie ? - Non: à son époque, les gens n’avaient pas de connaissances en sciences, et ne pensaient pas que le monde obéissait aux lois de la nature.
17. Ses biographes ne disent rien de son enfance ? - Il y a juste une histoire rapportée par Luc. Elle raconte comment ses parents l’ont amené au Temple de Jérusalem quand il avait 12 ans.
18. Pourquoi l’avaient-ils amené là-bas ? - C’était une coutume juive, un peu comme la confirmation des Eglises actuelles.
19. Que fait Jésus dans cette histoire ? - Il apparaît comme un enfant précoce, aimant et obéissant.
20. Que nous dit Luc sur lui et son retour à la maison ? - Qu’il " avait grandi en sagesse et en stature, en bonté avec Dieu et les hommes ".
21. Quand le voit-on plus tard ? - A l’âge de trente ans, quand il va voir Jean le Baptiste pour se faire baptiser.
22. Pourquoi le fait-il ? - Après l’emprisonnement de Jean, il a commencé à voyager à travers le pays, et a annoncer que le Royaume de Dieu était à portée de main.
23. Que signifait le "Royaume de Dieu" ? - Les Juifs en étaient arrivés à penser que Dieu était sur le point, par un miracle soudain, d’établir l’ordre parfait des choses sur terre.
24. Est-ce que Jésus voyageait seul ? - Non: il a choisi 12 amis, appelés les "apôtres", la plupart étaient avec lui.
25. Comment vivaient-ils ? - Ils étaient hébergés par des amis lors de leur voyage à travers le pays.
26. Pourquoi cette façon étrange de voyager ? - Non : à cette période, dans ce pays et avec ce climat, c’était simple et naturel.
27. Pouvons-nous suivre le déroulement de ces déplacements et de ses enseignements ? - Non, les histoires ne sont pas assez claires.
28. Combien de temps à durer sa période de prédication ? - Probablement un petit peu plus d’un an, même si Jean semble indiquer une durée de 3 ans et demi. Il y a même une tradition plus tardive qui dit qu’il a vécu jusque 50 ans.
29. En combien de parties sa vie publique peut elle être séparée ? - En deux parties, la première son travail en Galilée, et en deuxième son travail en Judée.
30. Où prêchait-il ? - Sur la bordure d’un lac, depuis un bateau, ou d’autres endroits pratiques.
31. Comment prêchait-il ? - Très simplement, sous forme de discussion, tirant ses leçons des fleurs, du travail des fermiers, des Ecritures.
32. Est-ce qu’il faisait de long sermons ? - Probablement pas. Le sermon sur la montagne ne fut pas entièrement dit en une seule foi, ni à un seul endroit.
33. Qu’est-ce qu’il enseignait d’autre ? - Souvent il enseignait par paraboles, en racontant des histoires avec une leçon dont les gens se rappelleraient.
34. Comment était-il reçu ? - Les gens étaient contents de l’entendre.
35. En quoi était-il différent des enseignants usuels ? - Ils étaient en général rigides et formels dans leurs méthodes.
36. Qu’enseignaient-ils ? - La loi de Moïse et les traditions.
37. Qu’enseignait-il ? - L’amour de Dieu et les devoirs des hommes.
38. Qui choisissait-il comme partenaires ? - Les gens du peuple.
39. Quel était son tempérament ? - Il était tendre et aimant, toujours prêt à aider et à réconforter.
40. Il n’était jamais sévère ? - Seulement avec les gens qui étaient durs et fiers, et qui regardaient avec mépris les autres gens.
41. Qui étaient ceux qui étaient dignes du Royaume de Dieu selon lui ? - Ceux qui avaient laissé de côté leurs défauts et étaient devenu aimants et voulaient aider les autres comme lui.
42. Est-ce qu’il a posé d’autres conditions ? - Non ; il ne l’a pas fait.
43. Qui représentaient la religion d’Etat à l’époque ? - Les prêtres, les pharisiens, et les scribes.
44. Est-ce qu’ils l’aimaient ? -
Non
45. Pourquoi ? - Parce qu’il ne respectait pas leur règles et coutumes, et disait que si les gens étaient aimants et voulaient aider les autres, rien d’autre ne comptait.
46. Pourquoi cela les gênaient-ils ? - Parce qu’ils pensaient que Dieu leur avait commandé de garder le Temple, la Loi, et toutes leur cérémonies, et aussi , parce que si Jésus prenait de l’importance, leurs fonctions et leurs commerces seraient menacés.
47. Qu’ont-ils fait alors ? - Ils ont monté le peuple contre lui, et ont fait croire au peuple qu’il était un ennemi de Dieu, et donc leur ennemi.
48. Qu’ont-ils fait d’autres ? - Ils ont fait croire aux autorités romaines qui gouvernaient la région qu’il était en train de préparer une rébellion.
49. Y avait-il eu des rébellions auparavant ? - Oui de nombreuses, de sorte que les romaines était très sensible sur ce sujet.
50. Y avait-il des fondements à ces accusations ? -
Non, à part qu’il prêchait le Royaume de Dieu. Mais ils se rendaient compte que cela réduisait leur pouvoir sur les gens : et donc ils ont rendu les Romains suspicieux.
51. Quand ont-ils conçu leur plan ? - A la grande fête annuelle, quand ils ont su que Jésus serait à Jérusalem.
52. Comment s’y sont-ils pris ? - Ils ont engagé Judas, un des apôtres pour trahir Jésus et le leur livrer.
53. Qu’ont-ils fait par la suite ? Ils l’ont poursuivi devant le Sanhédrin, le tribunal suprême juif.
54. Ont-ils pu prouver leurs accusations ? - Cela leur importait peu de le faire. Ils étaient déterminés à se débarrasser de Jésus.
55. Pouvaient-ils le condamner à mort ? - Non : ils devaient obtenir l’accord de Pilate, l’administrateur romain.
56. Est-ce que Pilate pensait que Jésus était coupable ? - Probablement pas; mais cela l’importait peu, et il voulait satisfaire le peuple.
57. Qu’ont-ils fait à Jésus alors ? - Ils lui ont mis une couronne de ronce sur la tête, une toge pourpre sur ses bras, un roseau dans les mains parce qu’il prétendait être un roi, et que la toge, la couronne et le sceptre étaient les symboles de la royauté.
58. Prétendait-il être un roi ? - Seulement par figure de style, être un roi de la vérité.
59. Et ensuite ? - Ils l’ont crucifié sur une petite colline à l’extérieur de la ville.
60. Où a t-il été enterré ? - Dans une nouvelle tombe, creusée dans un rocher, dans un jardin qui appartenait à Joseph d’Arimathie.
61. Est-ce qu’il est revenu d’entre les morts ? - Il n’y a aucune raison de supposer que son corps a revécu.
62
. Pourquoi alors ses disciples ont dit qu’ils l’avaient revu après sa mort ? - Peut être ont-ils revu son corps spirituel.
63. Quel jour sa supposée résurrection est-elle célébrée ? -
Le jour de Pâques.
64. Pourquoi ? - Parce que comme Noël, Pâques était déjà célébrée de la même façon longtemps auparavant.
65
. Que signifiait ce jour avant qu’il devienne une fête chrétienne ? - Il célébrait l’arrivée du printemps après la fin de l’hiver.
66. Quand ces histoires de naissance miraculeuse et de résurrection de Jésus se sont-elles développées ? - Longtemps après sa mort.
67. Est-ce que Jésus a fait des miracles ? - Pas dans le sens de braver les lois naturelles.
68. Est-ce qu’il avait des pouvoirs spéciaux ? – Probablement, il avait le pouvoir de guérir et de soigner ceux qui souffraient de maladies nerveuses.
69. Est-ce que d’autres ont les mêmes pouvoirs ? - Oui ; beaucoup d’autres.
70. Pourquoi alors ces histoires ce sont-elles développées ? - Comme dans le cas de Gautama, et dans bien d’autres cas. Les gens ont souvent raconté des histoires fantastiques à propos de personnes fantastiques qu’ils admirent et célèbrent.
71. Est-ce que des histoire de naissance virginale et de pouvoirs miraculeux ont déjà été dites à propos d’autres personnes ? - Oui à propos de beaucoup d’autres personnes. Il y en a eut sur Gautama, Platon, Caesar, d’Apollonius et de beaucoup de saints catholiques.
72. Est-ce que les gens de cette époque avaient besoin de preuves ? - Non: ils croyaient facilement aux histoires qui leur plaisaient.
73. Pourquoi ? - Parce qu’ils n’avaient pas étudier les lois et l’ordre naturel du monde.
74. Quel genre d’homme était Jésus ? - Il était un grand réformateur et dirigeant de son époque.
75. Quel était son enseignement ? - Il a enseigné peu de choses réellement nouvelles, mais il a enseigné avec une telle force et une telle simplicité qu’il a fait grande impression.
76. Quel est son rang parmi les hommes ? - Il est le plus grand chef religieux du monde.
77. Quel était son état d’esprit ? - Il était plein de l’esprit et de l’amour de Dieu, et il aimait tellement les hommes qu’il nous semble avoir été très proche de la perfection.
78. A t-il établi une Eglise ? - Non il ne l’a pas fait. Si c’est correctement rapporté, il espérait revenir peu de temps après sa mort, et avec des anges établir le Royaume de Dieu sur terre.
79. Est-ce que Jésus à enseigné les sciences, la politique ou a t-il aider à résoudre de grandes questions sociales ? - Non, il partageait les croyances de son époque et de son peuple sur de tels sujets.
80. Quelles étaient-elles ? - Que "à la fin des temps", Dieu établirai soudainement et miraculeusement son Royaume.
81. A t-il aidé le monde à s’interroger sur un grand problème intellectuel ? - Non : sa grandeur était dans son tempérament et sa spiritualité intérieure.
82. Devons-nous parler de lui comme Jésus ou comme le Christ ? - Comme Jésus. Le Christ ou le Messie est le nom du titre qui lui a été donné, pas son nom à lui.
83. Qu’est ce que Jésus pour nous aujourd’hui ? – Son exemple spirituel dont nous devons nous inspirer.
84. En quel sens est-il notre Sauveur ? - Dans le sens où il nous a aidé à aimer Dieu et l’homme , et donc nous devons essayer de le suivre.
85. Est-ce suffisant de connaître le bon chemin ? - Non, nous devons l’aimer, et être prêt à travailler et même à mourir pour cela.
86. Pourquoi Jésus a dit que la chose la plus important est l’amour ? - Parce que l’amour est le pouvoir le plus important qui mène à faire les choses les meilleures qu’il soit.
87. Doit-on se nommer chrétiens alors ? - Oui, si nous disons que par cela nous sommes les disciples de l’esprit de Jésus dans l’amour de Dieu et de l’Homme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Minot Judson Savage - dans les catéchismes
commenter cet article

commentaires