Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 07:24

la famille Sauter durant son séjour à Asmara, de droite à gauche (en regardant la photo) :  au premier plan, Roger, Delphine, Marcel, sa femme Kantsouni Barsonnian ; au second plan, Monique et Nicole

 

La longue et heureuse aventure éthiopienne s’achève à l’été 1968. La famille s’installe enn banlieue genevoise, au Lignon, tout près du C.O. du Renard où Roger enseigne le français, le latin, l’histoire des sciences, la physique et la chimie.

Roger reprend ses études de théologie et ajoute, en 1972, une licence après thèse sur la conspiration de Compesières. Il se retrouve président du conseil de sa paroisse, celle du Lignon, de 1975 à 1979, date à laquelle il doit restreindre ses activités à la suite d’une baisse de la vue. A partir du mois de septembre de cette année, il travaille à mi-temps. En mai 1981, bien que n’ayant que 62 ans, il est mis à la retraite avec AVS et CIA.

Il a désormais davantage de temps à lui pour lire, s’occuper du jardin familial, mais ce seront surtout les activités religieuses qui le mobiliseront. A partir de 1983, étant prédicateur laïque, il lui arrive souvent de remplacer le pasteur pour le culte dominical. Il écrit des articles, donne des conférences à l’Union protestante libérale (ULP) de Genève, découvre l’existence de l’unitarisme. En 1989, lors de la rencontre organisée par Claude-Jean Lenoir, pasteur au Lignon, sur le thème " Jésus est-il Dieu ? ", il affirme ses convictions unitariennes. L’année suivante, en 1990, il voyage en France, va à Mantes-la-Jolie (là où il vécut son enfance), en profite pour assister à l’assemblée générale de l’Association unitarienne française à Essey-lès-Nancy (les 25 et 26 août 1990), etc.

Roger participera à quatre autres AG de cette association : celle de Paris, à l’Oratoire du Louvre (les 24 et 25 octobre 1992), où il acceptera d’adhérer à l’association ; celle du Lignon (les 31 août et 1er septembre 1996) qui vit une scission de l’association ; celle de Strasbourg, à la paroisse Saint-Guillaume (le 3 octobre 1998), où il est déclaré membre d’honneur  ; enfin celle de Ferney-Voltaire juste de l’autre côté de la frontière suisse (les 20 et 21 octobre 2001).

En 1999, Roger a 80 ans. Il envoie au Lycée franco-éthiopien d’Addis-Abeba son dernier ouvrage historique : une histoire d’Addis-Abeba et de sa région. Ce sera sa dernière activité notable.

Début janvier 2006, son épouse décède. Roger reste à la maison aux soins de ses deux enfants, Marcel et Monique. Il décèdera le jeudi 19 juillet 2007 et ses obsèques auront lieu le lundi 23, au cimetière Saint-Georges au Petit-Lancy, la commune voisine du Lignon. Ses enfants respecteront son choix de l’incinération, sans office religieux.

Les Actualités unitariennes et le site de l’AFCU rendent compte des obsèques de Roger Sauter dans les messages du 28 juillet 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Roger Sauter - dans SAUTER Roger
commenter cet article

commentaires