Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 15:57

BARBEY Philippe, 2003 - Les Témoins de Jéhovah. Pour un christianisme original ; Paris : L'Harmattan, 272 p.

L’auteur a soutenu une thèse à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes sur les Témoins de Jéhovah, laquelle a été publiée par les éditions L’Harmattan. Il est enseignant à l’Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) à Brive-la-Gaillarde.

La documentation de l’ouvrage est abondante. Elle englobe l’arianisme, l’histoire de la Réforme anti-trinitaire du XVI, le socinianisme et l’unitarisme avant de traité proprement dit des Témoins de Jéhovah. En effet, pour l’auteur, les Témoins de Jéhovah sont des anti-trinitaires puisqu’ils remettent en cause le dogme de la Trinité, mais aussi des unitariens (ce que les intéressés ne disent pas eux mêmes) puisqu’ils affirment l’unicité de Dieu. Ce faisant, il sous-estime l’évolution libérale et rationnelle qui caractérise le christianisme unitarien. La volonté œcuménique de l’auteur (voulant rassembler tous les anti-trinitaires) va jusqu’à considérer les Témoins de Jéhovah comme issus des mouvements de réveil ! Mais trop embrasser n’est-il pas mal étreindre ?

P. Barbey a réuni des informations sur les unitariens de France auprès de Jean-Louis Buchert, alors président de l’Association unitarienne francophone (AUF), lors d’un entretien téléphonique d’une heure. Méthodologiquement c’est bien peu ! En plus, les cofondateurs et maîtres d’œuvre de cette association n’ont pas été contactés et les informations (par exemple concernant les effectifs) non recoupées. L’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) est présentée comme une association dissidente (sic !) alors qu’elle a été initiée par les cofondateurs même de l’AUF (lesquels avaient été mis en minorité en AG grâce à des procurations de dernière heure).

Les Témoins de Jéhovah en restent à une lecture tout à fait littérale du Prologue, qui est d’ailleurs celle des ariens, et acceptent que Jésus ait été la première créature de Dieu par ordre chronologique (donc avant nos amis les bêtes et le père Adam !), ce qui en fait un être surnaturel, créé mais assistant Dieu dans sa Création et finalement Joker dans le destin de l’humanité. Dieu l’aurait envoyé sur terre, en mission pour une Rédemption (un " Rachat " dans la terminologie des Témoins de Jéhovah), point d’orgue du destin de notre humanité.

Cette version, encore très surnaturelle de Jésus, n’est pas partagée par la plupart des unitariens. C’est plutôt le l’adoptionnisme auquel certains unitariens peuvent restés sensibles, à savoir l’élévation de Jésus par Dieu - son adoption au rang divin - au moment de son baptême ou de sa mort (sa résurrection).

A lire pour la documentation.

notice bibliographique que nous a transmis l'auteur en septembre 2004 :

Canonici Guy, Les Témoins de Jéhovah face à Hitler, Paris, Albin Michel, 1998.

Dericquebourg Régis, " Les résistances aux groupes religieux minoritaires en France ", dans Le débat sur le rapport de la commission parlementaire, Paris, Dervy, 1996, pp. 73-84.

Gertoux Gérard, Un historique du nom divin, Paris, L’Harmattan, 1999.

Séguy Jean, " Témoins de Jéhovah ", dans L’histoire du christianisme, Paris, Encyclopaedia Universalis et Albin Michel, 2000, pp. 1001-1003.

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbier Jean-Claude - dans sur les témoins de Jéhovah
commenter cet article

commentaires