Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 10:52

The Herald, hiver 2005, sommaire, résumé par Marie-Claire Lefeuvre

Editorial, Andrew James Brown

" La tradition chrétienne libérale unitarienne  est belle, raisonnable et viable pour la foi au XXIe siècle. Je sais que vous partagez mon opinion " Toutefois  elle est constamment attaquée, non seulement par le mouvement unitarien contemporain, mais aussi par le courant principal culturel de notre temps. Nous devons vivre notre foi et l’adapter à notre époque complexe, à notre nouvelle génération (la ré-explorer, la remodeler). Il faut aussi encourager le développement de nouveaux groupes contemporains de théologiens qui persuadent en toute liberté les gens du bien-fondé de nos croyances. " Ainsi l’essentiel de notre tâche est simple : il faut faire renaître spirituellement et intellectuellement notre foi. ".

" Faut-il soutenir la tradition chrétienne libérale ? " Chris Wilson (Reprinted from The Norfolk Unitarian).

La reconstruction unitarienne " Joe Bord, avec la collaboration d’Andrew Brown, pages 2-3

" L’érosion de l’identité unitarienne par les païens, les naturalistes, les humanistes et d’autres révèle simplement un symptôme du déclin moral et philosophique d’une théologie abusivement contraignante. Il faut donc reconstruire… "

Ici, deux citations intéressantes ; l’une de saint Anselme :  Je ne cherche pas à comprendre ce que je peux croire ; mais je crois de telle manière que je puisse comprendre. (Prologion) ; l’autre de Joseph Priestly (scientifique devenu pasteur) : Même si le libre examen amenait à la destruction du Christianisme, il ne devrait pas être interrompu ; car nous devons seulement espérer que le christianisme -que nous supposons vrai- l’emportera, et s’il ne résiste pas au libre examen, ce ne peut être que parce qu’il n’est pas conforme à la vérité.

Puis la question tourne autour du rationalisme, qui fait partie du religieux ; " Les chrétiens unitariens, face à des critiques de plus en plus envahissantes, face à des doctrines naturalistes mal digérées, sont devenus vulnérables ". " Le langage religieux des hommes est allusif et n’est pas exhaustif. … Par exemple, Dieu peut-être à la fois un et trois parce que nous ne comprenons pas bien ce que un et trois veulent dire en relation avec le divin. On ne peut donc pas conclure que l’orthodoxie unitarienne est fausse. De même on ne peut condamner l’humanisme séculier (l’ultime critère étant l’individu évolué) parce que l’on ne sait pas ce qu’est la personne humaine. Il faut reconstruire un enseignement unitarien. En ce sens, le défi du Coran est le bon : " Si vous doutez de ce que Nous avons révélé à Notre serviteur, montrez-nous un chapitre comparable à lui (2 :23) ".

L’avenir du christianisme libéral : sera-t-elle la religion de l’avenir ? " Elek Rezi, pp. 4-8, voir le résumé  dans la rubrique : The Herald.

Où ai-je déjà entendu cela ? Un tour d’horizon ", Andrew Brown, p. 9-10, résumé par Marie-Claire Lefeuvre.

On ne s’y reconnaît plus, chez les unitariens-universalistes. On a dit d’eux qu’ils étaient une fédération de religions. Dans plus d’une assemblée, les athées sont maintenant dominants, et l’UUA prend bien soin de ne pas offenser ces " humanistes ". Certains fidèles sont si désireux d’ouverture qu’ils effacent toute trace de leur propre religion dans leur vie associative, pour n’offenser personne, en sacrifiant ainsi leur vie religieuse. Au choix, vous pouvez tomber sur du christianisme unitarien, du paganisme, une conférence politique, ou une discussion intellectuelle sur les écrits de quelque grand philosophe. Or la tolérance n’est pas l’évacuation de ses propres convictions.

Hélas, beaucoup d’Eglises UU sont devenues hostiles au christianisme et à Dieu dans leurs pratiques ; dans le domaine politique, le salut par la Grâce devient le salut par la législation. Maintenant que va-t-on faire de tout cela en Angleterre ? seul le temps le dira. Si vous êtes intéressés, allez voir le site américain de l’American Unitarian Conference (AUC), association créée en sept. 2000 : http://www.americanunitarian.org/ Certains se demandent si l’AUC est schismatique, bien qu’elle présente de réels trésors du christianisme unitarien

Partager cet article

Repost 0
Published by UCA - dans The Herald
commenter cet article

commentaires