Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 05:39

" Approches unitariennes " a été le bulletin interne de la première association unitarienne qui a existé en France.

Réunis autour de Théodore Monod, dans le cadre d’une conférence européenne de l'International Association for Religious Freedom (IARF) / Association internationale pour la liberté religieuse qui se tint à la Faculté libre de théologie protestante de Montpellier (FLTPM) du 7 au 11 juillet 1986, six participants décidèrent de fonder l’Association unitarienne française (AUF) : Mme Lucienne Kirk, une américaine unitarienne qui résidait dans le sud de la France, Mme Denise Cuniberti, professeur d’anglais à Nîmes, le pasteur de l’Eglise réformée de France (ERF) Michel Languillat, alors animateur d’un foyer militaire à Toulon, André Malet (décédé en 1989), théologien protestant et professeur à l’université de Dijon, John Eichrodt, d’origine américaine et unitarien-universaliste, résidant dans la banlieue de Mulhouse, et Albert Blanchard-Gaillard, alors professeur d’histoire à Marseille. Une photo parue dans les IARF News n° 2 de 1986, immortalise ce premier groupe.

Mme L. Kirk venait de faire des études au Collège unitarien " Manchester ", à Oxford, et de soutenir un mémoire à la FLTPM, sous la direction du professeur André Gounelle, sur le théologien unitarien, américain et chrétien, James Luther Adams (1901-1994). Elle est consacrée ministre du culte par l’évêque Kovacs Lajos de l’Eglise unitarienne de Transylvanie le 7 décembre 1986 et elle exercera son ministère au sein de l’ERF jusqu’à son départ aux Etats-Unis en 1990.

Un premier bureau est constitué dès le mois de décembre avec T. Monod (président d’honneur), Mme L. Kirk (présidente), A. Blanchard-Gaillard (secrétaire) et J. Eichrodt (trésorier). Les nouveaux associés déposent leurs statuts en janvier 1997 à la Préfecture des Bouches du Rhône (Marseille). L’association deviendra " francophone " en 1992 avec la présence en son sein de Suisses et des relations avec des Belges.

A. Blanchard-Gaillard, en sa qualité de secrétaire, puis de président de 1990 à 1996, est le gérant du bulletin du n° 1 (décembre 1986) jusqu’au n° 26 (juin-août 1996). Il en rédige les éditoriaux, les annonces et un grand nombre d’articles. Cette série sera publiée intégralement sur notre site. Une seconde période dans l’historique de ce bulletin commence avec le n° 27, en septembre-octobre 1996, après la scission de l’association entre " unitariens ", qui gardent l’AUF, et " chrétiens unitariens " qui fondent l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Ceux-ci, toujours sous l’animation d’A. Blanchard-Gaillard, publient deux " Approches chrétiennes unitariennes ", puis lancent un nouveau bulletin " Recherches unitariennes ", qui sera le bulletin interne de l’AFCU jusqu’en 2004.

A partir du dernier trimestre 1996, le bulletin est rédigé par Jean-Louis Buchert, nouveau président de l’AUF. Il en augmentera très sensiblement le nombre de pages et la parution deviendra trimestrielle et régulière. En septembre 2003, Alain Lauzet, prend le relais de la présidence de l’AUF et devient rédacteur du bulletin. Mais suite à des ennuis de santé, il ne peut en assurer la parution régulière ; deux numéros seulement sortent, le dernier en hiver 2005. Puis l’AUF fusionne finalement avec l’Eglise unitarienne de France, dénomination sous laquelle la Fraternité unitarienne de Nancy se présente désormais.

De cette seconde période, nous disposons dans nos archives des n° 27 (septembre-octobre 1996) et 28 (janvier-février 1997), puis d’une série continue allant du n° 41 (hiver 2001) au n° 56 (hiver 2005). Nous lançons un appel à nos lecteurs qui auraient des numéros qui nous manquent. Vous pouvez aussi vous adresser directement au rédacteur de ces bulletins : J.-L. Buchert, 20, rue de Nancy, 54280 Brin-sur-Seille. Pour tous ces bulletins, nous en donnerons seulement le sommaire, étant entendu que, pour les bulletins que nous possédons, nous les tenons bien volontiers à la disposition des chercheurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbier Jean-Claude - dans Approches unitariennes
commenter cet article

commentaires