Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 18:47

Article à la Une :  " Out of the Flames " par la révérende Diane Rollert, sermon au culte en anglais le 25 mai 2008 à l’église unitarienne de Montréal, en hommage à Michel Servet, mis en ligne sur le site de La Besace des unitariens, dans la rubrique consacrée à Michel Servet.
Informations :
- Journées Michel Servet à Villanueva de Sijena, le samedi 1er novembre ;
- livres récents (2007-2008) sur Michel Servet ; mis en ligne sur le site de La Besace des unitariens, dans la rubrique consacrée à Michel Servet.
- mise en scène de " Conscience contre violence. Castellion contre Calvin " ;
- une communauté unitarienne à La Corogne.
Libres propos :
- " Michel Servet et le Christ " par Albert Blanchard-Gaillard, président d’honneur de l’AFCU ; mis en ligne sur le site de La Besace des unitariens, dans la rubrique consacrée à Michel Servet.
- Avis sur le dernier numéro de la Correspondance unitarienne par Paul Pistre, éditeur de la Lettre aux catholiques amis des francs-maçons), extraits mis en ligne sur le site de l'Eglise unitarienne francophone
Message d'envoi de
Jean-Claude Barbier le 1er octobre 2008 :

Comme chaque année au mois d’octobre, celui commémoratif du martyr de Michel Servet (le 27 octobre 1553), la Correspondance unitarienne parle de Michel Servet, cette fois-ci par la voix américaine de Diane Rollert, pasteur de l’Eglise unitarienne de Montréal. Vous trouverez dans ce bulletin une bibliographie (non exhaustive) des livres parus ces deux dernières années sur Michel Servet, dont la première traduction en français de " Erreurs de la Trinité ", traité qui mit le feu aux poudres dans l’Europe réformante de 1531, et puis le livre de Pierre Domeyne si agréable à lire, qui vient de sortir aux éditions L’Harmattan.

Michel Servet, qui vécut en France de 1528 à 1529 (à Toulouse), puis de 1532 à 1553 (à Paris, Charlieu, Lyon et Vienne), mais en toute clandestinité pour ses idées religieuses et donc sans disciple, serait sans doute le premier surpris de savoir qu’il a, en notre pays, des noms de rue, de place et d’établissement scolaire, et puis des héritiers spirituels, des gens qui se réfèrent à son œuvre et qui admirent le courage qu’il eut. Avec lui, nous avons un flambeau à transmettre de génération à génération, de pays à pays. Merci à toutes et à tous ceux qui nous aident dans cette tâche.

Partager cet article

Repost 0
Published by la Correspondance unitarienne - dans CU les sommaires
commenter cet article

commentaires