Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 15:05

envoyé à la Correspondance unitarienne le jeudi 26 mars 09.

La Trinité ? C’est pour moi tout au plus une station de métro ...

Le Père
 ? qui aurait " livré " son Fils, qui aurait sacrifié un innocent pour donner la vie sauve (et éternelle, en plus) à d’abominables gredins qui pullulent depuis l’origine ? Je n’aurais pas aimé avoir un père aussi injuste et cruel ! Le mien se serait mis en quatre pour que je sois épargné par les maladies, les méchancetés, les malheurs ...

Le Fils
 ? En avoir fait le " Dominateur " céleste, lui qui dénonçait les tyrans chefs des nations ? En avoir fait le " Messie " rétablissant la monarchie sacerdotale et la " charia " politico-religieuse juives, c’est n’avoir rien compris à ses propositions. Et le Curios, à l’image des empereurs grecs et romains autocrates disposant de vie et de mort (et ne se privant pas de cette dernière), donner ce titre à Jésus, c’est lui faire injure ...

L’Esprit 
? Si c’était celui qui inspire sages et prophètes, ce serait magnifique. Mais le " Saint Esprit " qu’évoque le livre des Actes des Apôtres, c’est plutôt celui qui fait adhérer avec enthousiasme au " kérygme " mythologique exaltant élaboré par les " Hellénistes " (Actes 6-8) dès la mort de Jésus et mis à la place du projet grandiose de Jésus… Quelle erreur ! Quelle horreur !

En plus de la Trinité, deux " Dieux " ?

Un de mes amis dominicains (quelques peu protestantisant, il est vrai) m’a raconté l’histoire vraie suivante. Un aumônier de scouts célèbre la messe en plein air dans une forêt. Survient un violent coup de vent qui emporte l’hostie consacrée. L’aumônier bouleversé appelle à l’aide pour qu’on retrouve d’urgence la précieuse hostie, en criant : " Le bon Dieu, le bon Dieu ". Un jeune scout, levant les bras et se remémorant son catéchisme, lui répond : " Le bon Dieu est au ciel ". L’aumônier contrarié lui répond ! : " Mais non, pas celui-là, l’autre… ".

On nous avait déjà imposé la très étrange " Trinité " avec trois personnes divines. Où allons-nous s’il en surgit une quatrième ?

P.S. : On se souvient que les calvinistes des origines, pour polémiquer contre la notion catholique de transsubstantiation, évoquaient un " Dieu de farine ".

Roger Parmentier est pasteur de l'ERF. Voir ses publications dans la rubrique "les protestantismes" sur le site des Actualités unitariennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Roger Parmentier - dans CU 2009 - articles
commenter cet article

commentaires