Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 07:00

Au moins une fois chaque année, vers la fin du mois d’octobre afin de commémorer le martyre de Michel Servet en date du 27 octobre 1553 et à l’occasion de visites internationales à la Maison natale de ce dernier, les cloches de l’église de Villanueva de Sijena, en pays Aragon, sonnent le glas funèbre, relayées ensuite par une musique traditionnelle du coin.

Pendant ce temps, des lumignons sont déposés au pied et sur la statue elle-même qui représente l’enfant du village, Michel Servet, assis dans une chaise professorale, en position de méditation et prêt à livrer sa sagesse.

Une adresse est alors faite en ces termes à ce réformateur du XVIème siècle qui, à l’inverse de ses contemporains Luther et de Calvin, n’a pas pris une seule ride avec le temps. Bien au contraire, notre héros est plus que jamais moderne !

T
raduite en français par Jean-Claude Barbier, secrétaire général de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens, et avec l’accord de l’Instituto de los estudios sijnenses Miguel Servet, auteur et dépositaire de ce document, nous vous en livrons le contenu chargé d’émotion.

Miguel Servet, messager de la liberté religieuse, que Calvin sacrifia pour renforcer son pouvoir temporel. Ton sacrifice à Champel, en cette fin d’après-midi du 27 octobre 1553, fit de toi un exemple de fermeté et de fidélité indéfectible aux convictions justes, comme le sont la liberté de conscience et la liberté religieuse. Aujourd'hui, nous voulons nous rappeler ce moment difficile où tu offris ta vie comme apôtre de l’unitarisme ; c’est pour cela que nous sommes réunis ici ; et, fidèles à ton exemple et nous souvenant de ta grandeur d’âme, tes compatriotes villeneuvois, l'Institut "Miguel Servet ", tous ceux qui sont ici qu’ils soient Aragonais, du reste de l’Epagne, ou encore citoyens du monde, s’associent à cette adresse intime à ta mémoire.

Michel, reçois les flammes de nos lumignons, le feu qui est le plus ancien et le plus noble des éléments. Reçois ces flammes qui sont le symbole du martyre, mais aussi celui de l'intelligence et de la sagesse ; ces flammes qui donnent la lumière nous permettant de voir chaque chose en sa vraie forme. Avec elles, nous pouvons te voir comme tu étais, à savoir un Villeneuvois à l’esprit clairvoyant et au cœur large. Nous sommes fiers de toi.

 

C'est pourquoi, en ta mémoire, nous nous réunissons ici pour te dire de reposer en paix et que nous conservons ta mémoire en nos cœurs.

© Instituto de estudios sijenenses Miguel Servet

Partager cet article

Repost 0
Published by Instituto de estudios sijenenses Miguel Servet - dans (hist) SERVET Miguel
commenter cet article

commentaires