Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 04:28

Michel Servet (1511-1553), Au risque de se perdre, par Pierre Domeyne, aux éditions L’Harmattan, Paris, collection " Religions et spiritualité ", paru en septembre 2008, 184 p., 17 euros, présentation de l'ouvrage dans les Actualités unitariennes du 29 septembre 08.

En fin d’ouvrage, l’auteur propose une chronologie de la vie de Michel Servet (p. 167)

1511, naissance de Michel Servet à Villanueva de Sijena (Aragon).
1520-1525, études au monastère de Montearagon, près de Huesca.
1525-1526, page au service du franciscain Juan de Quintana.
1527, conférence théologique de Valladolid (Espagne), à laquelle Qintana participe.
1528-1529, études de Droit à l’université de Toulouse.
1529, quitte Toulouse pour entrer dans la suite de Quintana et de Charles Quint (dont Qintana est le confesseur).
1530 (24 février), assiste à Bologne au couronnement de Charles Quint par Clément VII.  (juillet) séjourne 10 mois chez Oecolampade à Bâle.
1531 (mai), séjourne à Strasbourg. Il persuade l’imprimeur Setzer, à Haguenau, de publier le De Trinitatis erroribus. (juillet), mise en vente de l’ouvrage et retour à Bâle.
1532, impression des Dialogorum de trinitate, toujours chez Setzer. (avril), le cardinal Girolamo Aleandro, prélat du pape, rend compte du livre. (juin) décret de l’Inquisition espagnole concernant l’auteur. Etudie à Paris au collège de Calvi puis enseigne les mathématiques au collège des Lombard. Voyages à Lyon.
1533, toujours à Paris.
1534, rendez-vous manqué avec Calvin à Paris.
1535, première édition de la Géographie de Ptolémée chez M. et G. Trechsel, à Lyon.
1536, édition de In Leonardum Fuchsium Apologia, à Lyon. Université de Paris.
1537, Traité des sirops, chez Simon de Colines, à Paris. Cours d’astronomie au collège des Lombards.
1538 (février), observe une éclipse de mars à Paris. (mars), audience devant le Parlement de Paris. Impression à Paris de l’Apologetica disceptario pro astrologia. (été) début du séjour à Charlieu. 
1539-1540, toujours à Charlieu.
1541 (février), est correcteur d’imprimerie à Lyon et signe un contrat pour éditer la Bible en 6 volumes traduite par Pagnini et annoté par lui. Seconde édition de la Géographie de Ptolémée, cette fois-ci chez Hugues de la Porte, à Lyon. Arrive à Vienne.
1542, la bible de Pagnini est éditée.
1543, à Vienne.
1544, est consulté pour la reconstruction du pont sur la Gère.
1545, toujours à Vienne. Fin de l’année, début de la correspondance avec Calvin.
1546-47, début de l’écriture du Christianismi Restitutio.
1548, lettres de naturalité.
1549-1552, toujours à Vienne.
1553, édition du Christianismi Restitutio chez Guéroult et Arnoullet. (février) lettre de dénonciation par un proche de Calvin. (mars) arrestation. (début avril) interrogatoires. (7 avril) évasion de la prison de Vienne. (17 juin) procès par contumace à Vienne. (13 août) arrestation à Genève. (septembre-octobre) interrogatoires. (26 octobre) sentence. (27 octobre) brûlé vif à Champel.

Illustration : les activités de médecin Michel Servet et son martyr, sur le mur Diego de Rivera à l’Institut de cardiologie, Faculté de médecine de Mexico, 1960.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Domeyne - dans (hist) SERVET Miguel
commenter cet article

commentaires