Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 15:23

 

L’heure du bilan pour les chrétiens unitariens de l’Europe francophone (France, Wallonie, Communauté francophone de Bruxelles, Suisse romande) - bilan au 15 avril 2008 des activités de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens AFCU (depuis 1997) et du réseau de la Correspondance unitarienne CU (depuis 2002) - par Jean-Claude Barbier

Fondateur et responsable du réseau de la Correspondance unitarienne (CU) depuis octobre 2002 et secrétaire général de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) depuis octobre 2004, j’ai pu conduire, avec le soutien et la participation des uns et des autres, à la fois une affirmation de notre identité chrétienne - avec en point d’orgue le Manifeste d’Avignon en août 2007 - et à la fois une politique de re-dynamisation et de désenclavement de l’AFCU.

Cela valait le coup ! Le christianisme unitarien est en effet bien particulier et unique en Europe francophone. C’est dire qu’il ne vient pas se surajouter à d’autres mouvements, mais qu’il représente l’une des couleurs indispensables de l’arc-en-ciel chrétien. Mieux, il nous paraît tout à fait opportun dans la reconstruction d’un christianisme moderne et pleinement en phase avec notre siècle. Il est porteur d’une théologie spécifique (l’anti-trinitarisme et, plus largement, le rejet des dogmes), héritier d’une des réformes protestantes du XVI° siècle qui, bien qu’importante, est restée méconnue dans nos pays.

Il s’est développé dans nos pays francophones depuis 1986 (date de la fondation de l’Association unitarienne française) grâce à des hommes de qualité et qui ont fait oeuvre de pionniers : Théodore Monod (1902-2000), Albert Blanchard-Gaillard, Roger Sauter (1917-2007), Pierre Bailleux (1942-2008), Pierre-Jean Ruff, etc. Nous nous devions de prendre le relais de leurs efforts.

Notre mouvement répond à l’aspiration de nombreux chrétiens qui, décrochant des dogmes qu’on leur a enseignés, se sentent hérétiques et isolés par rapport aux autres chrétiens, au sein de leur paroisse catholique ou protestante, privés de culte selon leurs convictions. Grande est alors leur joie d’apprendre notre existence et de savoir qu’ils ne sont pas les seuls à penser ainsi. Pour d’autres, notre mouvement est un complément bienvenue à leur propre spiritualité et aux engagements qu’ils ont déjà pris.

Il restait à faire davantage connaître notre mouvement en utilisant les moyens modernes mis à notre disposition par Internet : mise en place d’un large réseau touchant les unitariens et leurs sympathisants grâce aux messageries électroniques (c’est le rôle de la Correspondance unitarienne, lancée en octobre 2002), organisation d’un groupe de discussion sur le serveur Yahoo (ce fut fait en mai 2005 avec " Unitariens francophones "), participation au site " Profils de libertés " édité par Pierre Bailleux, puis ouverture de nos propres sites (le site de l’AFCU en décembre 2006, les " Actualités unitariennes " et " La Besace des unitariens " en février 2007). Pour cela, nous avons bénéficier des talents des uns et des autres en informatique : Pierre Bailleux, en premier lieu, également Luc Norbert Schneider pour l’utilisation des groupes sur Yahoo, Pascal Acker et Didier Le Roux pour l’utilisation des blogs.

Grâce à ces nouveaux moyens, nous avons pu mener à bien une large mise en relation avec les autres associations unitariennes (chrétiennes et autres), les autres milieux croyants libéraux (protestants, catholiques, quakers, baha’is et soufis), ce qui va de pair avec une reconnaissance réciproque. En point d’orgue, notre cooptation au sein de la Fédération des réseaux des Parvis, en mai 2006, et notre reconnaissance en tant que groupe émergent représentant la France par l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU), en avril 2006.

Je veux dire ici - et le souligner - que ce ne fut pas un exercice solitaire. Loin de là. En effet, cette action a mis à profit de nombreuses collaborations, certes parfois occasionnelles mais qui se sont révélées décisives au moment opportun. Chacun y a apporté du sien et son apport a été valorisé. Dans notre bilan, ci-dessous, nous mettrons d’ailleurs en caractère gras ces acteurs qui ont permis, ces dernières années, une avancée tout à fait remarquable du christianisme unitarien francophone. Je me suis retrouvé dans le rôle d’un chef d’orchestre qui utilise les talents des uns et des autres, distribue les partitions en conséquence, rassemble, encourage et anime. Il n’est pas lui même l’orchestre, loin de là, mais il assume une fonction indispensable sans laquelle les synergies ne se réalisent pas.

Si, dans nos pays, l’unitarisme jouit désormais d’une très bonne audience, du moins dans les milieux libéraux, il reste encore à œuvrer pour que l’AFCU puisse s’appuyer sur un nombre plus important de militants . C’est cette mobilisation qu’il nous faut désormais réussir. C’est le but précisément des Semaines unitariennes de Nantes dont la première se déroulera du 1er au 4 mai prochain.

Au vue du bilan très positif de notre mouvement, nous avons toute légitimité pour lancer une campagne de recrutement
 :

Oui, nous vous demandons de vous inscrire à l’AFCU (la cotisation annuelle a été laissée au tarif ancien de 20 euros afin de permettre à chacun la possibilité de faire cet effort) (1), de soutenir le réseau de la Correspondance unitariennes par vos dons (ce que font déjà spontanément plusieurs membres de ce réseau) (2), de participer dans la mesure de vos possibilités à nos activités, entre autres les rencontres que nous organisons, de vous exprimer dans nos libres propos ou les articles à la Une de nos bulletins, etc.

(1) AFCU : les cotisations sont à envoyer au trésorier de l’AFCU : Michel Jamet,
10 rue Francis Merlant, 44000 Nantes,
tél. 02 53 45 02 21, lesmichel@numericable.fr.
En dehors de la France, payer avec un billet de 20 euros en le mettant dans une simple enveloppe, ceci afin d’éviter les frais bancaires.
(2) pour nos bulletins de la CU : les dons sont à adresser à Jean-Claude Barbier,
résidence Les Saules, bât. C1, avenue du Maréchal Juin, 33170 Gradignan, tél. 05 40 32 56 12,
correspondance.unitarienne@wanadoo.fr

Oui, nous insistons car la vie associative dépend des efforts de chacun, fussent-ils minimes. Le christianisme que nous promouvons est l’œuvre d’une communauté vivante, capable de se réunir en assemblée (= ekklesia) au nom de Jésus, pour louer Dieu et lui rendre grâce pour la Vie qu’il nous a donnée. C’est une communauté de convaincus et de volontaires pour s’organiser, mettre en commun les talents de ses membres.

Qu’on se le dise, sans cet effort des uns et des autres, il n’y a plus d’association, plus d’activités, plus de bulletin mensuel, plus de projet en commun ...

Nous ne sommes pas une Eglise avec son assise historique, son clergé et ses recettes. Nous sommes un Petit Poucet associatif. Nous avons besoin de votre participation active ou, du moins, de votre aide en talents, en relations, en aide financière, etc. Que vive le christianisme unitarien car il est porteur d’un message d’espérance pour beaucoup de nos contemporains.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans CU 2008 - articles
commenter cet article

commentaires