Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le calice des unitariens

chaque communauté unitarienne arbore un blason ou un logo. Voici celui des unitariens qui sont regroupés au sein de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU). Voir sur son site à la rubrique "le calice des unitariens"
http://afcu.over-blog.org/categorie-1186856.html


 

Rechercher

Archives

Articles Récents

15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 19:31

d’après un texte de Michel Jas, publié par Evangile et Liberté.

Les Réformes protestantes expliquent leurs différences théologiques par rapport au catholicisme en publiant des " catéchismes " : Luther avec le Petit et le Grand catéchisme, Calvin avec le catéchisme de Genève, Faust Socin et les unitariens polonais avec le catéchisme de Rakow, etc. Les catholiques répondirent aussitôt avec les catéchismes de Canisisus et de Bellarmin en attendant celui, officiel, du concile de Trente.


Ces catéchismes, avec questions-réponses, se caractérisent par une certaine rigidité du moins formelle. Michel Jas note une première inflexion dans le catéchisme, qu’il qualifie de "pré-libéral", du Nîmois Samuel Vincent en 1817 lequel dissocie le Symbole des apôtres (le Credo), les 10 commandements et l’Oraison dominicale (le Notre Père) des vérités de la religion et des devoirs de la religion en les plaçant en annexe à coté d’une liste de passages bibliques et un recueil de prières.


Egalement qualifié de pré-libéral, celui du pasteur parisien Coquerel (père) (éditions de 1833 ou de 1855), lequel développe la présentation chronologique (religion naturelle, révélation primitive, patriarcale, mosaïque, prophétique, Jésus-Christ) et abandonne la référence au Symbole des apôtres.


le-cat--chisme-du-pasteur-Desmons.jpgUn autre catéchisme aurait pu être pré-libéral : le cours de religion de 1863 * de Frédéric Desmons qui fut un temps chef de file des pasteurs libéraux dans le Gard (Il renoncera en 1881 au pastorat pour se consacrer à la politique et à la direction du Grand Orient ; il finira libre penseur) ; malheureusement le contenu en est bien classique.

* Le manuscrit de 660 pages est déposé actuellement au Fonds protestant de la médiathèque Carré d’Art de Nîmes.

Finalement, la pensée des libéraux qui ont influencé notre protestantisme français au XIXe siècle, se retrouve au sein d’une équipe pastorale du Midi de la France, avec des pasteurs desservant les villes de Mazamet, Nîmes, Montauban et Montpellier. Ceux-ci utilisent le catéchisme dit " de Louis Salles ", manuel d’instruction religieuse refondu et réédité plusieurs fois entre les deux guerres mondiales par les pasteurs Fayot et Genet.


Assurément certaines pages sont aujourd’hui à critiquer, mais le document comporte pour son époque plusieurs hardiesses dogmatiques :

  • toutes les religions peuvent être considérées comme révélations de Dieu,
  • l’idée que l’Univers renferme d’autres humanités que celle de la terre est proposée,
  • la Bible n’est pas exempte de récits légendaires,
  • Jésus-Christ a dans son enseignement changé notre image de Dieu,
  • le Salut universel est évoqué ( nous pouvons espérer qu’en fait…).

Il est classiquement libéral par son souci de faire concilier :

  • la science et la foi (la naïveté du livre de la Genèse est reconnue, la création est comprise de façon évolutive et sans péché originel),
  • le naturel et le spirituel ( Jésus-Christ n’est pas revenu sur terre - c.-à-d. ressuscité- matériellement),
  • l’historique et la recherche critique (est évoqué par exemple-nous le soulignons car la catéchèse est généralement focalisé autour de Bethléem par les fêtes de Noël - que pour certains historiens Jésus serait né à Nazareth),
  • l’humain et le divin (J.-C. est présenté plus par son enseignement que par l’idée d’incarnation).


Puis ce sera la belle génération du protestantisme libéral à l’Oratoire du Louvre avec les pasteurs Wilfred Monod – le père de Théodore, " le saharien " - avec son ouvrage " Viens et vois " (Paris 1928), puis André-Numa Bertrand avec " La vie divine " * (cours d’instruction religieuse 1944-1946).

 * document mis en ligne sur le site de l’Oratoire du Louvre 

Pour en savoir plus : " Ancien catéchisme protestant libéral " par Michel Jas, mis en ligne par Evangile et Liberté dans sa rubrique "Documents", article qui introduit le catéchisme des pasteurs libéraux du Midi (Salles, Fayot, Genet), également mis en ligne en format .pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by d'après Michel Jas - dans les catéchismes
commenter cet article

commentaires